Culture


Subject:
Intangible heritage

Le Gbofe d'Afounkaha: la musique des trompes traversières de la communauté Tagbana
WARNING! Chrome users: if you get "Server not found", consult FAQ.5 for solutions
Share this:
 

Langue(s): français

Sommaire/Contexte historique

Matériel apparenté pouvant
vous intéresser:
African cultures
Singing
Dance
Rituals
Afounkaha

Le Gbofe se pratique principalement dans le village d'Afounkaha, au sein de la communauté Tagbana. Le terme Gbofe désigne à la fois l'instrument, la trompe traversière, et les musiques, les chants et les danses qui y sont associés.

Les trompes sont fabriquées dans des racines recouvertes de peau de vache. Au nombre de six et de tailles croissantes (50 à 70 cm), ces trompes émettent une gamme de sons capables de reproduire des mots de la langue tagbana, mots qui sont ensuite « traduits » par les chœurs de femmes. Les trompes et le chant sont accompagnés par des tambours qui marquent le rythme et donnent sa structure au Gbofe. Il est exécuté lors des cérémonies rituelles et traditionnelles. Les messages qu'il transmet varient selon les circonstances : éloge, amour, satire, deuil, préceptes moraux ou éducatifs. Il a assuré un rôle très important en inspirant le respect à l'égard des gardiens de la tradition et en conférant un sentiment d'identité aux communautés.


sur ce thème: Nomination file/ Dossier de candidature

Pays/lieu: Ivory Coast,
Séries: 2008 Inscriptions on the Representative List/Inscriptions 2008 sur la liste représentative,
Type: Documentary
Durée: 00:12:46
Générique: Angeline Yegnan (director) Media Works (publisher) UNESCO (co-producer)
Publié en:2008

   AUTORISATIONS: les demandes d'autorisation de reutiliser ce matériel ou de copies sur CD/DVD, doivent s'adresser directement à l'éditeur ou l'auteur. Pour plus d'information, consultez nos FAQs 6-9 (en anglais)

Top of the page