L'UNESCO et la guerre froide

Université d'Heidelberg, 4-5 mars 2010

L'UNESCO fut un forum important durant la guerre froide mais était également un acteur avec son propre agenda. L'objectif de cette conférence était d'explorer différentes perspectives historiques concernant l'influence de la guerre froide sur l'UNESCO et vice et versa. Cette conférence s'est tenue au Centre d'études américaines d'Heidelberg, Allemagne, le 4 et 5 mars 2010.


Résumé
Dès son commencement, l'UNESCO était l'un des forums où la confrontation idéologique est-ouest est devenu le plus évident. Pendant plusieurs années, l'organisation est demeurée un otage de cette opposition de la guerre froide, quand les deux blocs ont essayé de l'employer comme instrument dans leur guerre des idées. D'une part, l'UNESCO qui avait été fondé, comme sa constitution le déclare, "afin d’atteindre graduellement, par la coopération des nations du monde dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture, les buts de paix internationale et de prospérité commune de l’humanité" a joué un rôle important et pas toujours apprécié en allégeant les contradictions entre les blocs opposés de la guerre froide, cherchant des manières d'atténuer le conflit entre elles en influençant l'esprit des peuples et en propageant des idées de paix et d'entente qui pourraient aider à éliminer les germes de la guerre dans l'esprits des hommes.

L'objectif principal de la conférence est donc d'étudier l'influence que la guerre froide a exercée sur l'UNESCO, ses activités et son évolution, aussi bien que l'impact que l'organisation, par ses efforts de rallier les peuples et les pays dans le domaine de la culture, l'éducation et la science, a laissé sur la confrontation entre les pays divisés par l' irréconciliable désaccord des visions du monde, des intérêts et des objectifs sur la scène internationale.