THE UNESCO WORKS OF ART COLLECTION

ADAM, Henri Georges (1904-1967)

France

    ADAM, Henri Georges (1904-1967)
    MERIDIAN, 1958

    Wool tapestry (Aubusson school), signed and dated lower right "ADAM 58"
    150  x 790  cm

    Room VI

    Date of entry at UNESCO


    Donation made to UNESCO by France within the context of the artistic decoration of Room VI in the Fontenoy building in Paris

    Country of origin
      France


    © All rights reserved
    © Photo: UNESCO/P. Lagès


    Click on the images to enlarge


    In 1958, Henri-Georges Adam created "Meridian" for UNESCO, as part of a global donation made by France for the interior design of Room VI at UNESCO Headquarters in Paris.
    Adam became interested in tapestries in the 1940's, making black and white cartoons for tapestries woven in Aubsson worshops - such as this one - or in Beauvais and the Gobelins Manufactures.
    "Meridian" is an abstract representation in which black lines divide the surface into monochromatic sections, producing a sober but dynamic composition of geometric shapes.
    Biographie de l'artiste
    Né à Paris en 1904, et destiné à prendre la suite de son père dans la boutique familiale de bijouterie, Henri Georges Adam deviendra plutôt un artiste reconnu du XXe siècle, notamment dans les domaines de la gravure, la sculpture et la tapisserie. Artiste complet, son art ne se cantonnait en effet pas à une seule technique. Il abordait la gravure sur différents supports, le dessin, la sculpture, et réalisait également des décors et des costumes de théâtre.
    Suite à des cours d’horlogerie et de dessin, et après avoir fréquenté les beaux arts, il va commencer sa carrière d’artiste par la réalisation de dessins satiriques. Au cours des années 1930, il fréquente activement les milieux surréalistes. Il s’engage politiquement à travers son œuvre, réalisant par exemple, dès 1936, toute une série de gravures intitulées « désastres de la guerre », un travail très inspiré par la guerre d’Espagne. Au cours de cette même année il adhère à l’association des écrivains et des artistes révolutionnaires.
    Durant la seconde guerre mondiale, il est fait prisonnier. C’est alors qu’on lui attribut la fonction d’infirmier. Cette expérience va lui permettre de multiplier les dessins de blessés et de chirurgiens. C’est en 1943 qu’il va s’initier à la sculpture. Dans cette même période, il développe de nouveau son talent en créant les décors ainsi que les costumes pour une pièce de Jean Paul Sartre que monte Charles Dullin.
    Dés 1947, les manufactures d’Aubusson, de Beauvais et des Gobelins produisent des tapisseries d’après des cartons de cet artiste. Les cartons sont des compositions en noire et blanc. A cette occasion, Adam innove une nouvelle technique permettant d’obtenir neuf nuances de gris en dosant judicieusement les fils de blanc et de noire, sans passer par des fils teint.
    Dans les années 1950, Adam réalise plusieurs expositions de gravures et une rétrospective de son œuvre est organisée à Amsterdam en 1955. Il se lance, parallèlement à sa carrière d’artiste, dans le professorat.
    Dans les années 1960 Adam crée de nombreuses sculptures monumentales dans plusieurs villes françaises, à Vichy et à Chantilly notamment.
    Dès 1955, une première exposition rétrospective de son œuvre est organisée au Stedelijk Museum d’Amsterdam.
    Henri-Georges Adam meurt en 1967 d’une crise cardiaque, laissant derrière lui de nombreux projets, dont certains ont été réalisés à titre posthumes.




    List of results