DELAUNAY, Sonia (1885-1979)

After plate 5 of the portfolio "POETRY OF WORDS- POETRY OF COLORS", 1961
Silk-screen, no. 70/80, signed and dated lower right
65 x 50 cm
Date of entry at UNESCO
Country of origin France
© Photo: UNESCO
L&M SERVICES B.V. The Hague 20120805

The original in gouache that this silk-screen print is done after is found at the Centre Pompidou (National Museum of Modern Art, Paris, France), and is part of a portfolio that includes a series of 6 plates, one title page, 7 poems and a 'page de justification' in a canvased cardboard casing.

Biographie de l’artiste

Née en 1885 en Russie, Sonia Delaunay s’initie aux Arts Plastiques en tant qu’autodidacte. En effet, après avoir entamé des études en Allemagne, c’est à Paris qu’elle complète sa formation artistique en 1905 par quelques cours de dessins suivit à l’atelier de la Palette (dans le quartier de Montparnasse, Paris, France). C’est au cœur de la capitale que l’artiste découvre toute les avant-gardes des années 1920. Elle commence par s’essayer au Fauvisme puis au Cubisme, dont elle retiendra les recherches sur les couleurs vibrantes et les compositions extrêmes. En 1910, son mariage avec le peintre Robert Delaunay constitue également le début d’une prolifique coopération artistique. Ensemble, ils mettent au point le « Cubisme Orphique » (1914-1920) où le dynamisme de la vie moderne se traduit à partir d’une construction plastique par confrontation de couleurs, selon la loi physique de contraste simultané établit au XIXe siècle par Michel Eugène Chevreul ; l’intensité d’une couleur varie selon celle se trouvant à sa proximité.

Le tumulte des bals populaires est perceptible dans la toile « Bal Bullier » réalisé en 1913, tandis que la série des « Tour Eiffel » réalisé par Robert Delaunay entre 1910 et 1920 fait état du dynamisme de la capitale parisienne. Ensemble, dans les années 1930, ils réalisent la série des « Rythmes » où les disques de couleurs juxtaposés mettent en scène un mouvement continuel de couleurs.

Cette coopération artistique avec son mari ne constitue cependant qu’un chapitre de la carrière de Sonia Delaunay, celui-ci prenant fin avec le décès prématuré de Robert en 1941. Le caractère lumineux et géométrique de sa peinture lui apporte une dimension décorative. Adepte de la gravure et de la lithographie, l’artiste s’est également essayer à la création de Haute Couture, de tapisserie, de tissus imprimés ainsi qu’à l’illustration (notamment les poèmes de Blaise Cendars 1887-1961). Outre le Musée National d’Art Moderne-Centre Georges Pompidou, son œuvre se partage entre divers institutions françaises, notamment la Bibliothèque Nationale de France et le musée de la Mode-Galliera (Paris, France).

En guise de reconnaissance, l’UNESCO fît appel aux talents de Sonia Delaunay pour la réalisation d’une affiche destinée à promouvoir l’année de la Femme, décrétée par les Nations Unis en 1975. Elle s’éteint à Paris en 1979.

List of results