English - Francais - UNESCO

Le carnaval d'Oruro

Bolivie

Le carnaval d'Oruro a lieu chaque année pendant dix jours, avant le Carême, dans les Andes de l'Ouest de la Bolivie. Le sommet du carnaval - qui marie musique, danse et artisanat - est atteint avec la grande parade qui dure 20 heures, s’étend sur 4 kilomètres et réunit 20 000 danseurs et 10 000 musiciens. Le carnaval, qui renforce l'identité culturelle de la communauté, attire plus de 400 000 personnes.

Le carnaval actuel trouve ses origines dans la grande fête d'Ito célébrée par les Urus dès l'époque précolombienne. Les Espagnols ayant interdit les rites urus au XVIIe siècle, ces derniers ont continué sous couvert de liturgie catholique : les divinités andines étaient vénérées comme des saints catholiques. Des aspects de la fête d'Ito ont été assimilés et continuent de s’exprimer à travers le rituel chrétien célébré à la Chandeleur (2 février).

Menaces : Le déclin de l’industrie minière et de l'agriculture traditionnelle, la déforestation et l'exode rural menacent la culture d'Oruro. L'urbanisation, un fossé grandissant entre les générations et l'exploitation financière du patrimoine culturel sont autant d'autres facteurs menaçants.

Plan d'action : Une loi protégeant le patrimoine national et un code de la propriété intellectuelle couvrant la culture populaire et traditionnelle, sont prévus. Un musée du carnaval est envisagé, ainsi que des festivals célébrant masques, costumes et le solstice d'hiver. Un Carnaval des carnavals rassemblera des exemples de carnavals d’autres villes concernées