English - Francais - UNESCO

L’opéra Kunqu

Chine

Le Kunqu est la tradition théâtrale chinoise la plus ancienne et une des plus importantes. Il est pratiqué dans de nombreuses régions du pays. Une pièce de Kunqu comporte au moins 24 scènes, accompagnées d'arias, avec une intrigue principale complexe et des intrigues mineures qui impliquent des êtres humains ou surnaturels. Le spectacle met généralement en scène 12 acteurs qui utilisent gestes, pantomime, faux combats et acrobaties, ainsi que danses et chants. Un petit ensemble d'instruments à vent et à cordes et des percussions accompagnent le déroulement de la pièce et le chant.

L'héritage du théâtre Kunqu originel est constitué de livrets des périodes Ming et Qing (1644-1911). Lorsque la République populaire de Chine a été créée en 1949, le gouvernement a fondé des académies de formation au théâtre traditionnel, ainsi que des instituts de recherche sur la musique et le théâtre traditionnels. La Révolution culturelle (1966-1976) a supprimé ces mesures. Au début des années 1980, le ministère de la Culture a appelé tous les acteurs de Kunqu encore vivants - ainsi que les acteurs d'autres théâtres traditionnels - à reprendre leurs activités. De nouveaux acteurs ont également été recrutés et formés.

Menaces : L’absence de programmation régulière pour les spectacles de Kunqu qui, depuis 1990, n'ont été portés à la scène que de façon sporadique.

Plan d'action : L'Institut de recherche sur l'Opéra envisage de rassembler et de publier des scripts, photographies et des enregistrements audio et vidéo de spectacles de Kunqu. Le gouvernement prévoit de soutenir les six théâtres d'opéra Kunqu et de former de nouveaux interprètes, ainsi que de faire revivre des opéras trop rarement joués et d'organiser des festivals