English - Francais - UNESCO

Le rituel royal ancestral et la musique rituelle du sanctuaire de Jongmyo

République de Corée 

Jongmyo, le sanctuaire royal confucéen de Séoul dédié aux ancêtres de la dynastie Joseon, abrite une pratique rituelle unique mariant chant, danse et musique. Elle est organisée le premier dimanche de mai par les descendants de la famille royale. Ce rituel typiquement confucéen repose sur des textes classiques chinois sur le culte des ancêtres et de la piété filiale, avec une prière pour la paix éternelle des esprits des ancêtres du sanctuaire.

Les chefs religieux, vêtus de costumes rituels avec une couronne pour le roi et des diadèmes pour les autres font des offrandes de nourriture et de vin dans des récipients sacrés. Les symboles du Yin et du Yang sont représentés par la musique des gongs, cloches, luths, cithares et flûtes, et 64 danses. Le Mumnu, une danse guerrière, représente les haut-faits des rois et, à travers la chorégraphie, les forces du Yin et du Yang.

Menaces : Avec la modernisation, l’intérêt pour le rituel et la musique rituelle du sanctuaire Jongmyo décline.

Plan d’action : Le rituel et la musique sont déjà protégés grâce à la Liste nationale du patrimoine immatériel ; les biens culturels et les artistes traditionnels bénéficient de la protection de la loi de 1982. Des programmes de formation sont proposés pour augmenter le nombre de personnes capables de prendre part au rituel. On envisage la création d’un comité pour la renaissance des rituels, comité qui entreprendrait des recherches historiques ainsi que des études pour la restauration des costumes, accessoires, partitions musicales et instruments, en coopération avec le Centre national coréen pour les arts dramatiques traditionnels et l’Académie nationale de musique.