English - Francais - UNESCO

Le mystère d’Elche

Espagne

Le mystère d’Elche est un drame musical sacré sur la mort, l’assomption et le couronnement de la Vierge. Il a été représenté depuis le XVe siècle dans la Basilique de Sainte-Marie d’Elche par autorisation spéciale du pape. La pièce est un témoignage vivant du théâtre religieux européen du Moyen Age, ainsi que de la culture médiévale de dévotion à la Vierge, influencée par les rites byzantins. Le mystère qui est entièrement chanté comporte deux actes joués les 14 et 15 août. Le texte, conservé dans des recueils datant de 1625, est écrit en langue valencienne avec des parties en latin. Des chants médiévaux alternent avec des chansons de la Renaissance et de la période baroque. La scène est organisée horizontalement pour la terre et verticalement pour le ciel, une caractéristique des mystères médiévaux. La pièce, qui reflète l’identité culturelle et linguistique des habitants de Valence, fait appel chaque année à quelque 300 volontaires et attire l’entière population de Valence.

Menaces : Il est difficile de trouver les matériaux et le savoir-faire pour entretenir les décors de scène et la machinerie nécessaires ; la préservation du valenciano, qui a été largement remplacée par le castillan, constitue un autre problème.

Plan d’action : Le mystère, proclamé en 1931 Trésor national par la Deuxième République espagnole, est protégé par la loi. Aujourd’hui, on envisage de créer des institutions de formation pour les acteurs et les chanteurs. Depuis 1990, le conseil municipal et le ministère de la Culture de Valence organisent un festival international de théâtre et musique médiévale qui comprend un séminaire de recherche. Un musée des mystères est envisagé, avec un site Internet. On pense également à restaurer la basilique et les décors de scène.