English - Francais - UNESCO

Le théâtre Nôgaku

Japon

Le théâtre Nôgaku date du VIIIe siècle et a évolué en intégrant de nombreuses formes artistiques telles que les acrobaties, le chant, la danse et des imitations comiques. Aujourd’hui, le théâtre Nôgaku est la tradition principale du théâtre japonais. Les pièces, souvent inspirées par la littérature traditionnelle, font appel à des masques, costumes, accessoires, ainsi qu’à la danse.

Le Nôgaku comprend deux types de théâtre : le Nô et le Kyôgen. Dans le Nô, des héros surnaturels deviennent des êtres humains pour raconter une histoire. Les masques peuvent représenter des fantômes, femmes, enfants et vieillards. Le Kyôgen s’appuie sur des dialogues comiques pour lesquels les scripts sont écrits en langage oral médiéval.

Menaces : L’intérêt pour le Nôgaku est en baisse parmi les jeunes.

Plan d’action : Le Nôgaku a été désigné comme bien culturel immatériel majeur dès 1957 et il est donc protégé, tout comme les artistes traditionnels. Le gouvernement japonais apporte un soutien financier et une formation aux acteurs du théâtre Nôgaku. Un système d’enregistrement des spectacles est prévu.