espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO
FrSMlogo.gif (4181 octets)
Cette information est fournie par

UNESCO
Unité Culture de la Paix (CPP)
Communication & Information
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
FRANCE
Tél : (+33 1) 45 68 12 19
Fax : (+33 1) 45 68 55 57
Mél : cofpeace@unesco.org
Internet: www.unesco.org/cpp

Appel de Stadtschlaining pour la promotion des droits de l'homme, de la paix, de la démocratie, de la compréhension internationale et de la tolérance

adopté par la Réunion internationale de représentants des chaires UNESCO sur les droits de l'homme, la paix, la démocratie et la tolérance

Stadtschlaining, Autriche, 25 avril 1998

Nous, participants à la Réunion, représentant les chaires UNESCO sur les droits de l'homme, la démocratie, la paix et la tolérance ainsi que des instituts de recherche et de formation en matière de droits de l'homme, des universités, des fondations et des organisations non gouvernementales,

Convaincus que le cinquantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme offre l'occasion de renforcer les activités visant à assurer à tous la jouissance effective des droits de l'homme, à renforcer la paix et la sécurité, à consolider la démocratie et à promouvoir la tolérance,

Conscients que la paix, la démocratie, le développement, les droits de l'homme et les libertés fondamentales sont interdépendants et se renforcent mutuellement,

Persuadés que les gouvernements, les organisations internationales, tant gouvernementales que non gouvernementales, les établissements d'enseignement et tous les autres acteurs de la société civile devraient unir leurs efforts pour mettre un terme aux violations des droits de l'homme, extirper le terrorisme, éliminer l'extrême pauvreté et la discrimination, arrêter la dégradation de l'environnement, s'attaquer aux sources des conflits et luttes armés afin de les prévenir et assurer le plein respect du droit humanitaire,

Nous félicitant de l'adoption par la Commission des droits de l'homme de l'ONU à sa cinquante-quatrième session (1998) du Projet de déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et de protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales universellement reconnus (Déclaration sur les défenseurs des droits de l'homme),

Ayant à l'esprit les dispositions de la Déclaration et du Programme d'action de Vienne, le Plan d'action en vue de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des droits de l'homme, le Plan d'action mondial pour l'éducation aux droits de l'homme et à la démocratie, la Déclaration de principes sur la tolérance et le Plan d'action destiné à donner suite à l'Année des Nations Unies pour la tolérance, la Déclaration et le Cadre d'action intégré concernant l'éducation pour la paix, les droits de l'homme et la démocratie, la Déclaration sur les responsabilités des générations présentes envers les générations futures et la Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l'homme,

Prenant note du Plan d'action de l'UNESCO pour la célébration du cinquantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme,

Notant que l'an 2000 a été proclamé Année internationale de la culture de la paix (résolution 52/15 de l'Assemblée générale),

Nous félicitant des efforts de l'UNESCO visant à promouvoir une culture de la paix,

Soulignant que la culture de la paix peut devenir une réalité s'il y a modification des paradigmes du concept de sécurité, à savoir moins d'investissements pour la guerre et plus d'investissements pour la paix,

Lançons le présent Appel aux gouvernements, parlements, administrations nationales et locales, organisations intergouvernementales, établissements d'enseignement, universités et centres de recherche, institutions nationales et internationales de promotion et de protection des droits de l'homme, organisations non gouvernementales, tant internationales que nationales, fondations, professionnels des médias et à tous ceux qu'intéresse la promotion des droits de l'homme, de la paix, de la démocratie et de la tolérance, pour les inviter à unir leurs efforts en vue de l'adoption de mesures législatives et pratiques visant à :

1. Assurer à tous sans exception la jouissance effective de tous les droits de l'homme, compte dûment tenu du principe de l'universalité, de l'indivisibilité et de l'interdépendance de ces droits, qui sont tous liés entre eux ;

2. Eliminer toutes les formes et manifestations de discrimination fondée sur la race, la couleur, l'origine nationale ou ethnique, la langue, la religion ou la croyance, ou sur tout autre motif ;

3. Donner réalité au principe d'une véritable égalité entre hommes et femmes dans toutes les sphères de l'existence et éliminer totalement la discrimination à l'encontre des femmes et des filles ;

4. Eliminer la pauvreté extrême et l'exclusion sociale, qui sont préjudiciables à la dignité humaine et à l'exercice de tous les droits de l'homme, civils, culturels, économiques, politiques et sociaux ;

5. Garantir à chacun le droit de vivre en paix et en sécurité sans que sa liberté soit menacée ni qu'il soit porté atteinte à son honneur et à sa dignité ;

6. Promouvoir la tolérance et la non-violence et faire barrage à l'intolérance, à la xénophobie, au racisme et au nationalisme extrême ;

7. Garantir le droit à un environnement sain, essentiel au développement durable et à la jouissance effective de tous les droits de l'homme fondamentaux ;

8. Garantir le droit de tous les enfants à l'éducation, en pleine conformité avec la Convention relative aux droits de l'enfant, et le droit de toute personne à une éducation de qualité, sachant l'importance primordiale que revêt l'éducation pour la réalisation de tous les droits de l'homme et libertés fondamentales ;

9. Rendre effectif le droit au développement, droit universel et inaliénable qui fait partie intégrante des droits de l'homme fondamentaux ;

10. Elaborer plus avant la notion de droits culturels et de libertés académiques, ainsi que les instruments les concernant, eu égard à l'importance qu'ils présentent en soi et à leur étroite relation avec tous les autres droits et libertés ;

11. Mettre en place un ordre social et international où les droits de l'homme et les libertés fondamentales puissent être pleinement réalisés ;

12. Consolider la culture de la paix, ce qui implique notamment que les Etats soient disposés à y consacrer des ressources suffisantes et à créer les conditions voulues pour qu'elle se réalise pleinement.

 

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)