espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO
FrSMlogo.gif (4181 octets)
Cette information est fournie par

UNESCO
Unité Culture de la Paix (CPP)
Communication & Information
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
FRANCE
Tél : (+33 1) 45 68 12 19
Fax : (+33 1) 45 68 55 57
Mél : cofpeace@unesco.org
Internet: www.unesco.org/cpp

Les Propositions de Rabat

Réunion d'Experts sur le projet « Les Routes de la Foi »"

Rabat, Maroc, le 23 juin 1995

PREAMBULE

1. Du 19 au 23 Juin, sous l'égide de l'UNESCO, une réunion d'experts des trois religions monothéistes s'est tenue à Rabat (Maroc) pour étudier le projet intitulé « Les Routes de la foi » approuvé par la Vingt-sixième session de la Conférence Générale (le 6 novembre 1991). Ont participé à cette réunion des experts et des observateurs.

2. Les participants rendent unanimement hommage à Sa Majesté Hassan II Roi du Maroc et le félicitent, d'une part d'avoir fait de son pays une terre d'accueil et de tolérance et, d'autre part d'avoir accepté de placer cette réunion sous sa prestigieuse autorité.

3. Les travaux se sont déroulés sous la présidence de Mr le Professeur Abdelhadi Tazi, membre de l'Académie du Royaume du Maroc, assisté de deux Vice-Présidents ; Monseigneur Frana et Monsieur Chouraqui. Un comité de rédaction composé des Professeurs Manns, Thiam et Werblovsky a été mis en place.

4. Les experts saluent avec reconnaissance l'initiative de l'UNESCO qui tend à promouvoir le dialogue entre tous les croyants, particulièrement entre les fils d'Abraham dans le projet « Les Routes de la foi ». Ils expriment également leur gratitude à la Commission Nationale Marocaine pour l'UNESCO qui les accueille, pour sa fraternelle et chaleureuse hospitalité.

5. Sur la base des convergences contenues dans leur patrimoine spirituel commun, les experts ont noté que les événements qui bouleversent le monde ainsi que la violence et l'incompréhension quotidiennes les invitent de façon urgente à dialoguer pour consolider la paix mondiale.

6. Un large échange de vue a permis aux experts et aux observateurs d'exprimer avec franchise des opinions divergentes dans le respect réciproque. Un climat serein a caractérisé les débats, malgré le pluralisme légitime des points de vue exprimés.

7. Fils d'Abraham, les Experts ont compris qu'ils doivent transformer leurs méfiances, leurs divisions et leurs disputes en collaboration et retrouver leur unité dans une légitime diversité. La réconciliation de leurs mémoires est urgente, car ils sont porteurs d'un même message de fraternité, de tolérance et de respect mutuel. Représentant la moitié de l'humanité, ils pourront aider ceux qui cherchent à cheminer sur les routes de la foi, s'ils collaborent à construire ensemble la paix.

PROPOSITIONS CONCRETES

1. Les Experts considèrent à l'unanimité que les objectifs fondamentaux du projet « Les Routes de la Foi » sont valables, faisables et indispensables. La nouvelle dynamique de la paix exige un langage nouveau de réconciliation qui doit se traduire dans une culture de la paix.

2. Ils souhaitent que cette appréciation positive s'incarne dans l'élaboration d'un grand projet associant les représentants des trois religions monothéistes, ainsi que tous les hommes de bonne volonté

3. Ils soumettent au jugement du Directeur général de l'UNESCO les propositions suivantes :

a. La création d'Instituts de connaissance réciproque des trois Ecritures. Les trois religions monothéistes et leur culture spécifique y cherchaient des formes nouvelles de dialogue en dépassant le cadre classique de l'histoire des religions comparées. Les experts qui y enseigneraient devraient s'identifier à leurs traditions respectives et partager le même idéal de paix.

b. une étude préalable des initiatives identiques existant dans le monde permettrait de combler les lacunes et de trouver à cet institut sa spécificité existentielle. L'UNESO pourrait en outre encourager la coopération avec tous ceux qui travaillent dans le même sens.

c. La révision des ouvrages utilisés dans les écoles, y compris dans les écoles confessionnelles, s'impose pour en évacuer les clichés et les propos irrévérencieux à l'égard des autres religions, sur la base d'un langage nouveau.

d. La création éventuelle d'écoles multiconfessionnelles pour éduquer les enfants au respect et à la paix dès leur plus jeune âge.

e. La promotion dans les facultés de théologie de chaires des trois Ecritures et de leur culture spécifique animées par des experts appartenant à ces religions.

f. Une étude devrait approfondir la contribution libre et volontaire des Médias pour une authentique présentation des religions comme instruments de paix.

g. L'UNESCO pourrait prendre l'initiative de faire rédiger des brochures de vulgarisation présentant les principales religions.
h. Elle pourrait en outre aménager dans la collection des oeuvres représentatives davantage d'espace à des ouvrages pourtant sur le dialogue interculturel et religieux.

i. L'effort entrepris dans le cadre du projet « Les Routes de la foi » devrait être couronné par une marche vers Jérusalem, la mère de tous les peuples. Un pèlerinage à la cité sainte pour les trois religions monothéistes devrait avoir une valeur exemplaire pour tous et diffuser les richesses spirituelles, culturelles et artistiques communes.

4. Il va de soi que certaines idées proposées exigent une étude préalable de faisabilité, de manière à définir une approche efficace et réaliste

5. Pour réaliser ces objectifs, une structure légère devrait être mise en place pour assurer la continuité des initiatives. Un comité dont l'UNESCO assurerait le Secrétariat, composé d'experts des trois religions monothéistes pratiquant leur foi, devrait en assurer la continuité. Les experts se permettent respectueusement de demander à Sa Majesté Hassan II Roi du Maroc de bien vouloir accepter de parrainer ce groupe de cohésion, pour lui conférer la crédibilité.

6. Le projet « Les Routes de la foi » a cru bon de débuter avec des représentants des enfants d'Abraham. Il pourra être élargi dans un second temps à d'autres courants spirituels.

7. Les experts encouragent l'UNESCO à inviter les Responsables religieux du Judaïsme, du Christianisme et de l'Islam, à redoubler leurs efforts pour dépasser les querelles du passé et pour entrer dans une nouvelle dynamique de la paix. Les jeunes générations ont droit à la paix et les religions doivent être des phares qui orientent les jeunes sur les Routes de la Foi. Issus du même Créateur, les hommes ont besoin de découvrir leur vrai visage, leur dignité humaine et leur vocation spirituelle. Le dialogue en profondeur ne peut être qu'enrichissant.

 

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)