espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO
FrSMlogo.gif (4181 octets)
Cette information est fournie par

UNESCO
Unité Culture de la Paix (CPP)
Communication & Information
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
FRANCE
Tél : (+33 1) 45 68 12 19
Fax : (+33 1) 45 68 55 57
Mél : cofpeace@unesco.org
Internet: www.unesco.org/cpp

APPEL LANCÉ A LA SÉANCE DE CLÔTURE DE LA
CONFÉRENCE MONDIALE SUR
L'ÉDUCATION ET LE SPORT POUR UNE CULTURE DE LA PAIX

Maison de l'UNESCO, Paris, France, le 7 juillet 1999


Nous, les participants à la Conférence mondiale sur l'éducation et le sport pour une culture de la paix, organisé conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture et le Comité International Olympique, représentants de la communauté sportive et d'organisations officielles et non-gouvernementales, nous nous sommes réunis afin de réfléchir sur la contribution que le sport et l'éducation peuvent à la promotion d'une culture de la paix.

La Conférence,

Rappelant la mission fondamentale de l'UNESCO, ériger les défenses de la paix dans l'esprit des femmes et des hommes, ainsi que les dispositions de la Charte internationale de l'éducation physique et du sport adoptée par sa Conférence générale en 1978,

Rappelant par ailleurs, que le Mouvement olympique et l'Olympisme ont pour but de contribuer à bâtir un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le moyen du sport pratiqué sans discrimination d'aucune sorte, et dans l'esprit olympique qui exige la compréhension mutuelle, l'esprit d'amitié, la solidarité et le fair-play, ainsi que le stipule la Charte Olympique,

Rappelant également la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies "Bâtir un monde pacifique et meilleur par le moyen du sport et de l'idéal olympique" (20 novembre 1997) et la résolution de l'Assemblée Générale des Nations Unies appelant au respect de la Trêve Olympique pendant la tenue des Jeux Olympiques, basée sur l'ancienne tradition grecque de "l'EKECHEIRIA",

Conscients que l'éducation pour une culture de la paix par le moyen du sport et de l'Olympisme peuvent jouer un rôle clé dans l'enracinement des idéaux de la paix dans l'esprit des femmes et des hommes, à un moment où des conflits armés mettent en danger l'avenir de nombreuses sociétés dans les différentes régions du monde, ainsi que contribuer aux objectifs et aux principes de la Charte des Nations Unies,

Se félicitant du fait que l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l'an 2000 Année internationale de la culture de la paix (Res. 52/15 du 20 novembre 1997), la célébration duquel doit jeter les bases d'un mouvement mondial en faveur de la paix au moyen de la promotion des valeurs, des attitudes et des comportements qui favorisent la paix, la non-violence, le respect de tous les droits de la personne humaine, le dialogue, la tolérance, la réconciliation, la solidarité et le développement,

1. Félicite l'UNESCO et le CIO des initiatives qu'ils entreprennent pour rallier les jeunes du monde à la cause de la paix,

2. Lance un appel solennel à tous les acteurs concernés, en particulier à l'UNESCO, au CIO, aux responsables politiques, aux organisations non gouvernementales, aux fédérations et associations sportives nationales et internationales, aux dirigeants et supporters des clubs sportifs, à toutes celles et à tous ceux qui pratiquent le sport et en particulier aux sportifs de tout niveau à promouvoir parmi les jeunes les valeurs, les attitudes et les comportements qui caractérisent une culture de la paix,

3. Encourage fortement des initiatives visant à mobiliser les jeunes en faveur de la cause de la paix et à les associer à des projets de solidarité, les considérant comme des "Ambassadeurs de la paix", ou en leur conférant d'autres titres les incitant à entreprendre activement des activités concrètes,

4. Encourage en particulier l'UNESCO et le CIO à lancer des initiatives de façon coordonnée en vue d'associer activement les athlètes, à des projets destinés à promouvoir la paix à travers le sport,

5. Lance également un appel solennel afin que l'éducation pour une culture de la paix par le moyen du sport devienne une action prioritaire tant dans le cadre des systèmes éducatifs formels et informels que dans celui de la formation des sportifs de tout niveau, à l'occasion de la célébration de l'Année internationale de la culture de la paix en l'an 2000,

6. Invite les médias à travers le monde à donner, dans le cadre de leur couverture des activités sportives, une grande visibilité de la contribution du sport et de l'éducation à une culture de la paix,

7. Recommande que les principes de l'éducation pour une culture de la paix par le moyen du sport puissent se traduire au quotidien dans un renforcement de la vie communautaire et du dialogue inter-communautaire, en promouvant la recherche dans le domaine, et contribuant ainsi à la prévention des conflits et de la violence,

8. Demande que priorité soit donnée à la mise en oeuvre des formes innovatrices de coopération dans ce domaine, en particulier en vue de la mise en oeuvre de projets de solidarité sportive mettant l'accent sur l'éducation et la formation dans l'esprit de la culture de la paix, en particulier au bénéfice des sociétés engagées dans la voie de la réconciliation après des conflits ou encore déchirées par les conflits, et dans une perspective à longue terme,

9. Demande par ailleurs aux acteurs concernés à rendre effective la pratique du sport comme droit de l'homme, tout en poursuivant les efforts afin que chaque être humain puisse avoir la possibilité de pratiquer les sports selon ces besoins,

10. Invite tous les acteurs concernés à faire de l'Année internationale de la culture de la paix le socle d'une nouvelle alliance entre le sport et la paix en faveur du respect de la dignité humaine,

11. Invite également le Directeur général de l'UNESCO et le Président du CIO à créer un comité de suivi pour les préparatifs et l'exécution des projets dans le cadre de la célébration de l'Année internationale de la culture de la paix,

12. Prie le Secrétaire général des Nations Unies, le Directeur général de l'UNESCO et le Président du CIO de coopérer dans l'action qu'ils mèneront pour assurer le succès de la célébration de l'Année internationale de la culture de la paix en l'an 2000.

 

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)