espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO
FrSMlogo.gif (4181 octets)
Cette information est fournie par

UNESCO
Unité Culture de la Paix (CPP)
Communication & Information
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
FRANCE
Tél : (+33 1) 45 68 12 19
Fax : (+33 1) 45 68 55 57
Mél : cofpeace@unesco.org
Internet: www.unesco.org/cpp

APPEL DE TRIPOLI
EN FAVEUR DE L'ÉTABLISSEMENT
DE LA CULTURE DE LA PAIX EN AFRIQUE
A L'AUBE DU TROISIÈME MILLÉNAIRE

Tripoli, le 12 avril 1999


Nous, les participants au Forum sur l'apport de l'Histoire générale de l'Afrique à la culture de la paix, réunis à Tripoli à l'occasion des cérémonies marquant l'achèvement du projet de l'Histoire générale de l'Afrique de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO),

Profondément préoccupés par la prolifération des conflits en Afrique, qui risquent d'ores et déjà d'hypothéquer lourdement l'avenir des peuples concernés ;

Consternés par les effets dévastateurs de ces conflits sur les populations civiles, en particulier sur les femmes et les enfants, premières victimes des affrontements armés, des violences et des exactions ;

Convaincus que l'Afrique dispose en elle-même des ressorts et des instances notamment dans le cadre de l'Organisation de l'Unité africaine susceptibles de mettre rapidement fin à ces conflits et de jeter les bases d'une paix juste et durable, aussi bien dans les pays affectés aujourd'hui par des conflits fratricides qu'entre les États africains poussés à la guerre par des différends frontaliers ;

Conscients du fait que la sauvegarde à long terme de la sécurité des populations exige la mise en œuvre urgente de stratégies de prévention afin de parer aux menaces non armées à la paix et à la sécurité que sont l'extrême pauvreté, la dégradation de l'environnement, l'extension des pandémies et la discrimination raciale ;

Inspirés par la diversité spirituelle et culturelle féconde de tous les peuples africains qui, au cours des siècles, leur a permis d'affronter les aléas de l'histoire pour mieux préparer l'avenir, à chaque étape, dans un esprit de dialogue, de tolérance, de solidarité et d'unité ;

Prenant acte du fait que l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l'an 2000 comme étant l'Année internationale de la culture de la paix et les années 2001-2010 comme la Décennie internationale de la culture de la paix et de la non-violence pour les enfants du monde ;

Décidés à tout mettre en œuvre pour que s'ouvre en Afrique à l'aube du troisième millénaire une ère de paix au bénéfice de tous, favorisant un développement endogène basé sur le partage, la solidarité et la participation de tous, dans le respect de l'idéal démocratique de dignité, d'égalité et de respect de la personne humaine ;

Lançons un appel solennel

· à toutes les parties aujourd'hui en conflit sur le continent africain pour que soit mis un terme définitif aux hostilités et qu'elles renouent le dialogue pour régler leur différends, de manière à ouvrir la voie à la construction de la paix et que l'an 2000, Année internationale de la culture de la paix, soit l'occasion d'un authentique nouveau départ pour une Afrique en paix, unie et maîtresse de son destin ;

· à tous ceux qui, sur le continent africain, ont déjà démontré avec courage et conviction leur détermination à ne plus tolérer l'intolérable et à se dresser contre la logique meurtrière de la violence et de la haine, pour qu'ils redoublent d'efforts à l´échelle locale et nationale et prônent sans relâche le dialogue et la résolution pacifique des conflits et des différends ;

· à toutes les femmes de l´Afrique, qui ont témoigné si souvent de leur volonté inébranlable d´assurer un avenir de paix à leurs enfants, leurs familles et leurs communautés, pour qu'elles étendent leur action à l'échelle continentale, notamment en promouvant les échanges d'expériences en matière de médiation, de promotion du dialogue interculturel et inter-religieux et de prévention de conflits ;

· à tous les éducateurs pour qu'ils œuvrent au quotidien en faveur d´une éducation qui érige dans l'esprit de chacun les ressorts durables d'un vivre-ensemble de tous les citoyens, dans le respect de la diversité et du pluralisme, ce afin que les enfants et la jeunesse de l´Afrique puissent s´épanouir et reprendre le flambeau de la paix pour les générations futures ;

· à la jeunesse africaine pour qu'elle cultive la paix au sein de la famille, des écoles, des institutions de l'enseignement supérieur et de leurs associations en prônant la non-violence, la tolérance, le dialogue, la réconciliation et la solidarité ;

· aux artistes africains, dont la créativité foisonnante témoigne de la vitalité d'un patrimoine culturel partagé à l'échelle du continent, pour qu'ils se mobilisent afin que, d'ores et déjà, leur contribution à la mise en œuvre de l'Année internationale de la culture de la paix ouvre des horizons nouveaux aux cultures africaines, appelées à féconder la paix au quotidien ;

· aux journalistes et responsables des médias du continent, pour qu'ils favorisent les objectifs de l'Année internationale de la culture de la paix et rendent compte de toutes les initiatives en faveur de l'établissement de la paix aux niveaux local, national et continental ;

· à toutes les institutions africaines de recherche sur le développement et la démocratie, pour qu'elles ouvrent de nouveaux chantiers aptes à renforcer la prévention des conflits sur la base des interactions entre paix, démocratie et développement ;

· à l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), point focal au sein du système des Nations Unies pour l'Année internationale de la culture de la paix, pour qu'elle poursuive résolument ses efforts en faveur de l'établissement de la culture de la paix en Afrique, en mobilisant tous ses partenaires dans les pays africains dans l'esprit de cet appel ;

· à tous les Etats et parties concernés par la paix et la sécurité du Continent africain pour soutenir cet appel en vue de promouvoir la culture de la paix au sein de leur société.

 

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)