espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO

La formation des forces armées, de sécurité
et de police à la paix, aux droits de l'homme et à la démocratie

Dans le cadre des activités de l'Unité de la paix et des nouvelles dimensions de la sécurité, priorité sera donnée à la formation des membres des forces armées, de sécurité et de police aux droits de l'homme, à la démocratie et à la tolérance.

La stratégie à appliquer dans ce domaine s'est formée sur la base d'un double constat établi au cours du dialogue engagé, depuis 1994, avec les forces armées et de police de divers pays : d'une part, la formation au droit international humanitaire, qui est essentiellement le droit de la guerre, connaît des limites certaines ; d'autre part, la formation impartie aux membres de forces armées, de sécurité et de police en matière de droits de l'homme revêt un caractère très académique.

Dans la perspective de l'établissement d'une culture de la paix, il nous faut aujourd'hui progresser, ce afin que les membres des forces armées, de sécurité et de police puissent prendre toute la mesure du rôle qui leur incombe, au sein des sociétés, dans les domaines de la prévention des conflits et de la violence, de la consolidation de la démocratie ainsi que dans le cadre plus large du développement socio-économique.

Pour ce faire, des formations ciblées s'imposent :

  • en matière de prévention des conflits et de la violence au sein des sociétés, par le biais d'une meilleure connaissance tant des facteurs endogènes - allant de l'économique au culturel - que des pratiques de négociation et de résolution non violente des conflits, notamment au niveau local ;
  • en matière de démocratie, surtout au sein des sociétés où le contrôle civil sur les forces armées, de sécurité et de police doit être renforcé ; dans ce cadre, la formation traditionnelle aux droits de l'homme devrait être élargie, dans le but d'établir des codes de conduite et des déontologies appropriées et de contribuer à une meilleure connaissance de tous les ressorts de l'État de droit démocratique ;
  • en matière de développement socio-économique, on mettra l'accent sur les fonctions spécifiques que sont appelés à assumer les membres des forces armées, de sécurité et de police dans la prévention des catastrophes naturelles, la préservation de l'environnement et du patrimoine culturel et naturel ; il faut ainsi élargir la formation déjà assurée par l'UNESCO aux membres des forces armées dans le cadre de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et établir une meilleure coopération entre les expertises scientifiques.

Dans cette optique, l'Unité de la paix et des nouvelles dimensions de la sécurité collaborera étroitement avec les divisions concernées de l'ensemble des secteurs de l'Organisation ainsi qu'avec les Chaires UNESCO, qui ont déjà amorcé des activités de formation de ces personnels dans les domaines précités. Priorité sera accordée à la coopération avec la Chaire itinérante UNESCO pour la culture de la paix et le développement, qui est en cours de création au sein de la Conférence des forces armées d'Amérique centrale (CFAC), couvrant les quatre pays suivants : El Salvador, Guatemala, Honduras et Nicaragua (voir page 47).

Retour à la page d'accueil de l'Unite de la paix et des nouvelles dimensions de la sécurité

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)