espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO

Les attributions de l'Unité de la paix
et des nouvelles dimensions de la sécurité

Le Département pour la paix, les droits de l'homme, la démocratie et la tolérance (SHS/PHD), qui a remplacé en 1999, au sein du Secteur des sciences sociales et humaines, la Division des droits de l'homme, de la démocratie et de la paix, a pour principale mission de promouvoir, par le biais essentiellement de l'information, de la formation et de la recherche :

  • une meilleure compréhension et une protection accrue des droits de l'homme ;
  • l'élaboration de nouvelles approches en matière de sécurité, ainsi que de prévention et de résolution non violente des conflits ;
  • la sensibilisation du public et l'action préventive pour lutter contre la discrimination (tout particulièrement à l'égard des femmes), le racisme, l'intolérance et la violence ;
  • la consolidation des processus démocratiques.

Dans le cadre de ce Département, l'Unité de la paix et des nouvelles dimensions de la sécurité est chargée :

  • de contribuer au Projet transdisciplinaire Vers une culture de la paix et à la mise en œuvre du programme de l'Organisation par le soutien aux activités prévues dans le Projet transdisciplinaire en matière de paix et sécurité, notamment dans les domaines de la prévention à la source de la violence et des conflits ;
  • de promouvoir une nouvelle approche de la sécurité, en étroite coopération avec les Nations Unies et ses organismes spécialisés, les organisations intergouvernementales régionales et sous-régionales compétentes ainsi qu'avec les partenaires traditionnels et nouveaux de l'Organisation, y compris les instituts de la paix, de défense et d'études stratégiques et les représentants des forces armées, de sécurité et de police ;
  • de mettre en œuvre des projets pilotes concernant la promotion d'une sécurité démocratique des populations, en vue de prévenir la violence et les conflits ;
  • de renforcer la coopération avec les Chaires UNESCO concernées par la promotion de la culture de la paix ; d'établir les échanges avec les instituts de recherche et de formation sur la paix, les instituts de défense et d'études stratégiques pour renforcer et élargir les réseaux d'institutions œuvrant à la prévention, à la source, de la violence et des conflits et à une meilleure prise en compte des nouvelles dimensions de la sécurité ;
  • d'assurer l'élaboration, la publication et la diffusion de la publication UNESCO Peace and Conflict Studies, ainsi que la préparation de documents à l'intention des organes directeurs de l'Organisation en matière de paix et de nouvelles dimensions de la sécurité ;
  • de consolider la coopération avec les autres Unités du Département pour la paix, les droits de l'homme, la démocratie et la tolérance, en particulier avec l'Unité des droits de l'homme et de la lutte contre la discrimination et l'Unité de la démocratie, en vue d'élaborer des matériels de formation aux droits de l'homme et à la démocratie à l'intention de groupes spécifiques, notamment les membres des forces armées, de sécurité et de police ;
  • d'assurer le Secrétariat du Prix UNESCO de l'éducation pour la paix ;
  • de mobiliser des fonds extrabudgétaires, en coopération avec le Bureau du financement extrabudgétaire (BER) et l'Unité de coopération pour le développement du Secteur des sciences humaines et sociales (SHS/CFD).

Extraits de la Stratégie à Moyen Terme 1996-2001 (28 C/4 approuvé)

  • § 187A côté de l'action à long terme qu'elle mène en faveur de la paix, l'UNESCO est de plus en plus souvent sollicitée pour contribuer, conjointement avec les organisations, fonds et programmes du système des Nations Unies, à la recherche de solutions dans les trois domaines d'action évoqués par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies dans
    son Agenda pour la paix : la prévention des conflits, l'assistance d'urgence et la consolidation de la paix à l'issue des conflits.
  • § 188Il s'agit là de domaines d'action nouveaux pour l'UNESCO, qui est ainsi appelée à explorer, avec toute la prudence qui s'impose, de nouveaux rôles pour s'acquitter de sa mission constitutionnelle spécifique - bâtir la paix dans l'esprit des hommes - en aidant à construire les bases, intellectuelles et morales, de la réconciliation entre des parties en conflit. Il va de soi que l'Organisation n'agit, en pareil cas, que dans le strict cadre de ses domaines de compétence et à la requête des États membres concernés, ou au titre des initiatives prises sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies.
  • §189 Dans le domaine de la prévention des conflits, l'UNESCO renforcera sa fonction de centre d'échange d'information sur les recherches et expériences en cours concernant les moyens d'assurer la détection précoce et le règlement pacifique des conflits. Elle coopérera à cet effet avec des centres de recherche, instituts, organisations et programmes travaillant sur le thème de la paix. L'accent sera mis sur l'étude des nouvelles conditions de la sécurité et sur la promotion de méthodes novatrices de gestion des conflits, s'appuyant notamment sur le riche fonds d'expériences que recèlent les cultures traditionnelles à cet égard. L'UNESCO aidera également les États membres qui le souhaitent à organiser le transfert et le partage d'expérience en la matière, par le biais notamment de forums nationaux ou régionaux de culture de la paix, ou encore par l'établissement de Maisons de culture de la paix destinées à offrir un espace de dialogue aux diverses communautés dans des pays marqués par des tensions interethniques.

 
copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)