espagnol.gif (840 octets)

english.gif (1445 octets)

Page d'accueil
Contacter
Nouveautés

Projets

Liens

Déclarations
Recherche
Publications
Résolutions des Nations Unies

Année internationale  pour une Culture de la  Paix

Manifeste 2000
Education pour une Culture de la Paix
Paix, Droits de l'homme, Démocratie et Tolérance

Unité de la Paix et des nouvelles dimensions  de la sécurité

Femmes et Culture de la Paix

Dialogue culturel et pluralisme pour une Culture de la Paix

Jeunesse
Bureaux UNESCO et les Comissions Nationales  
Chaires UNESCO
Prix UNESCO

AVANT-PROPOS

Depuis le début des années 90, la nature des interactions entre paix et sécurité s'est trouvée totalement bouleversée par rapport à la période de la guerre froide. Les menaces à l'encontre de la paix et à la sécurité, de natures fort diverses, évoluent au gré des crises ouvertes internes aux États ; les crises humanitaires stricto sensu alternent avec les violations massives des droits de l'homme. Dans le même temps est apparu un mouvement en profondeur visant à multiplier les interventions militaires à motif humanitaire, alors que se mettent en place des dispositifs militaires permanents aptes à intervenir en situation de crise.

Ces évolutions comportent des risques :

  • elles privilégient la gestion des crises, au détriment d'une authentique prévention à la source des conflits ;
  • elles limitent la définition d'une nouvelle approche de la sécurité aux menaces pesant sur des populations spécifiques dans des situations de crise, laissant ainsi de côté des aspects vitaux pour tous - sécurité humaine, sécurité alimentaire, sécurité économique et sécurité environnementale ;
  • elles réduisent le rôle de l'ensemble de la communauté internationale dans le maintien de la paix, et ce, au profit d'alliances à caractère purement militaire.

Ces repositionnements supposent un vaste débat à l'échelle internationale englobant l'ensemble des sociétés, au moment même où la nature des conflits internes aux États impose souvent une présence militaire à long terme susceptible d'éviter un nouveau déclenchement des hostilités. Ce débat exige aussi l'instauration d'un ordre du jour minutieux, de nature à répondre à deux interrogations majeures :

  • quelle paix voulons-nous au sein des sociétés ?
  • quelles sécurités s'agit-il de promouvoir au profit de tous ?

L'UNESCO œuvre depuis dix ans à répondre à ces interrogations en prônant une culture de la paix au sein des sociétés, en suscitant et en organisant un débat permanent avec divers partenaires de l'Organisation sur les nouvelles dimensions de la sécurité. Si les premières étapes ont permis de réaliser d'importantes percées, comme il est fait état dans ce document, il apparaît nécessaire de les approfondir tant les questions relatives à la paix et à la sécurité sont au cœur des préoccupations quotidiennes des populations, et ce :

  • en contribuant davantage encore à enraciner la culture de la paix à différents niveaux de la société en fonction des priorités des citoyens, plus particulièrement en associant autour de projets mobilisateurs l'ensemble des acteurs sociaux ;
  • en prévenant les conflits et la violence et en prêtant une attention particulière à l'effet conjugué des risques et des menaces qui pèsent sur les citoyens, tout en prônant l'éradication des menaces non armées et non militaires à la paix et à la sécurité. Cette action exige à son tour un approfondissement des concepts de sécurité humaine et de sécurité démocratique, alors même que s'impose d'évidence un renouvellement de l'ordre du jour international en matière de sécurité ;
  • en renforçant les partenariats avec l'ensemble des acteurs concernés, en vue notamment de mieux identifier les besoins, dans le domaine de la formation à la prévention des conflits, aux droits de l'homme, à la démocratie et à la tolérance, de ceux qui ont la charge au quotidien de garantir aux citoyens la paix et la sécurité.

Il s'agit là de défis incontournables. L'une des missions premières de l'Unité de la paix et des nouvelles dimensions de la sécurité sera donc de les relever dans un esprit d'ouverture, de dialogue et de solidarité.

Moufida Goucha
Directrice de l'Unité de la paix
et des nouvelles dimensions
de la sécurité

copyright.gif (1362 octets)
disclaimer.gif (1292 octets)

vsmFRLogo.gif (2056 octets)