Francais

Español

Home

News and Events

Projects

Links

Declarations

Search

Publications

UN Resolutions

Year 2000,
International Year for
the Culture of Peace

Manifesto 2000

Education for a Culture of Peace

Peace, Human
Rights, Democracy
and Tolerance

Peace and New
Dimensions of
Security

Women and a
Culture of Peace

Intercultural Dialogue
and Pluralism for a
Culture of Peace

Youth

UNESCO Offices and
National
Commissions

UNESCO Chairs

UNESCO Prizes

 

DÉCLARATION SUR LA
CULTURE DE LA PAIX AU CAMBODGE

Phnom Penh, 10-11 décembre 1999

Nous, participants à la Conférence nationale sur la Culture de la Paix au Cambodge réunis les 10 et 11 décembre 1999 à Phnom Penh :

Rappelant la résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies 52/15 du 20 novembre 1997 proclamant l'année 2000 "Année internationale de la Culture de la paix", la déclaration et le programme d'action sur la Culture de la Paix adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies le 13 septembre 1999, la résolution 53/25 proclamant la période 2001-2010 "Décennie internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde", et la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et les autres instruments internationaux pertinents du système des Nations Unies ;

Reconnaissant le rôle important que continue de jouer l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) concernant la promotion d'une Culture de la Paix;

Reconnaissant les liens inextricables entre paix, développement et démocratie et profondément convaincus que la Culture de la Paix est une des conditions fondamentales pour assurer un développement humain et durable ;

Reconnaissant qu'un Etat de droit ne peut s'instaurer que dans un climat de justice, de respect des droits humains fondamentaux, de liberté d’expression, de libre circulation de l’information et des connaissances ;

Reconnaissant le rôle fondamental des femmes et des jeunes dans le processus de développement et dans la promotion de la paix ;

Conscients que l'instauration de la démocratie et de la paix est un processus de longue haleine, positif, dynamique et participatif qui requiert la participation effective de tous les citoyens ;

Convaincu que la persistance et la prolifération des manifestations de violence et de conflits dans diverses régions du monde constituent un obstacle à l'épanouissement de la culture de la paix ;

Estimant que les pressions politiques exercées sur les Etats sont incompatibles avec l'esprit de la culture de la paix ;

Rappelant qu'après plusieurs années de conflit interne, notre pays s’est résolument engagé dans un processus de paix et de réconciliation nationale ;

Saluons les efforts du gouvernement et du peuple cambodgien pour consolider ce processus. 

Lançons un appel aux autorités nationales afin que tout soit mis en oeuvre pour :

  • promouvoir pour tous les décideurs et les acteurs, à tous les niveaux de la société, une éducation pour la paix, les droits de l’homme, la démocratie et la tolérance tant sur le plan formel que non formel ;

  • favoriser la réconciliation nationale par le partage et une distribution équitable des ressources de tout ordre et stimuler la pratique de la démocratie au quotidien ;

  • appuyer toutes initiatives visant à promouvoir les pratiques tant traditionnelles que novatrices pour prévenir la violence et les conflits à la source ;

  • consolider les facteurs culturels et religieux en vue de renforcer le dialogue et la compréhension mutuelle ;

  • consolider l’Etat de Droit en instaurant la pratique de la bonne gouvernance et des principes démocratiques dans toutes les institutions au niveau national et local ;

  • promouvoir toutes les initiatives visant à valoriser le rôle essentiel que jouent les femmes dans la transmission des valeurs de la culture de la paix ;

  • accorder une attention particulière à l'épanouissement des jeunes et aux rôles qu’ils peuvent jouer en faveur de la paix et du développement social ;

  • lutter contre la pauvreté, l'exclusion, la violence et consolider l'unité nationale en vue d’assurer le bien-être et la sécurité des personnes ;

  • stimuler la participation des médias dans la promotion de la Culture de la Paix, en particulier en véhiculant les messages de tolérance et de non violence;

  • renforcer la science et la technologie au service de la paix et du développement, tout en assurant pour tous la diffusion de connaissance et du savoir.

Recommandons au Gouvernement :

  • de mettre en place un projet mobilisateur pour la culture de la paix au Cambodge dans lequel seront engagés l’ensemble des acteurs de la société (enfants, jeunes, femmes, éducateurs, parents, leaders religieux, parlementaires, juges, journalistes, décideurs politiques, , membres des forces armées et de sécurité, mouvements associatifs, organisations non gouvernementales, etc.) ;

  • de mettre en oeuvre, en collaboration avec l’UNESCO et les autres organisations du système des Nations Unies, toutes ces recommandations dans le cadre du Projet national mobilisateur ;

 

Recommandons à tous les partenaires au développement du Cambodge et notamment à l’UNESCO d’apporter au Gouvernement Royal du Cambodge toute l’aide nécessaire pour assurer la réalisation concrète de ce projet mobilisateur;

Saluons les efforts fournis par les organisations non gouvernementales nationales ainsi que les organisations internationales présentes au Cambodge en faveur de la paix et de la consolidation de la démocratie dans notre pays;

Exprimons enfin notre profonde gratitude à la Commission Nationale Cambodgienne pour l’UNESCO et à l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) pour avoir rendu possible l'organisation de cette Conférence et plus tard assurer le suivi de ses travaux.

Nous nous engageons à travailler tous ensemble et nous affirmons notre volonté à construire, au quotidien, une véritable culture de la paix au Cambodge pour l'intérêt de tous.

Adopté à Phnom Penh le 11 décembre 1999