Francais

Español

Home

News and Events

Projects

Links

Declarations

Search

Publications

UN Resolutions

Year 2000,
International Year for
the Culture of Peace

Manifesto 2000

Education for a Culture of Peace

Peace, Human
Rights, Democracy
and Tolerance

Peace and New
Dimensions of
Security

Women and a
Culture of Peace

Intercultural Dialogue
and Pluralism for a
Culture of Peace

Youth

UNESCO Offices and
National
Commissions

UNESCO Chairs

UNESCO Prizes

 

ORGANISATION DES NATIONS UNIES

POUR L’EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

 

Discours prononcé

par

Mme Francine Fournier,
Sous-Directeur général de l’UNESCO
Secteur des sciences sociales et humaines

La Culture de la Paix : vers une nouvelle façon de vivre 

Festival Mondial des Enfants

Mulhouse, France le 18 juin 2000

 

Mesdames, Messieurs, Chers Enfants,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de m'avoir invitée, ici à Mulhouse, pour l’ouverture du Festival mondial des enfants. C’est un plaisir de voir autant d’enfants venus de différents pays du monde !

Le Festival mondial des enfants auquel vous participez, est un exemple de promotion et de mise en œuvre d’un mouvement global vers un monde meilleur, où chacun d’entre vous pourra vivre en harmonie avec ses voisins. En vous donnant les outils nécessaires pour mieux comprendre l'autre et en vous apprennant à vous comporter dans un cadre de dialogue interculturel véritable, les organisateurs vous formeront à être de vrais messagers de la paix. Comme le Directeur général de l’UNESCO a dit dans le Message qu’il vous a adressé, vous allez devenir, je le cite, de véritables « pionniers d’un nouveau départ vers une culture de la paix et de la non-violence dans le monde. »

Sans cette nouvelle culture de la paix et de la démocratie, il ne peut y avoir une vraie paix durable. Cette paix devrait être basée sur la démocratie, la tolérance, le respect de tous les droits de l'homme, entre autres. Elle ne peut exister sans que nous ne l'incorporons dans nos vies quotidiennes.

La « culture de la paix » n’est pas un concept nouveau. Elle est basée sur quelque chose que nous connaissons ! Une culture de la paix est fondée sur les principes de comportement bien connus de tout le monde : respecter toutes les vies, rejeter la violence, libérer sa générosité, écouter pour se comprendre, préserver la planète et réinventer la solidarité. Elle est définie comme un ensemble de valeurs, d’attitudes et de comportements qui reflètent et favorisent la convivialité et le partage, fondé sur les principes de liberté, de justice et de démocratie. Bien sûr, cette culture est basée sur tous les droits de l’homme et comprend les notions de tolérance et de solidarité. Une culture de la paix rejette la violence et incite à prévenir les conflits en s’attaquant à leurs causes profondes par la voie du dialogue et de la négociation. Elle garantit à tous la possibilité de participer pleinement au processus de développement de leur société.

Puisque le concept de culture de la paix n’est pas nouveau, pourquoi est-ce que les Nations Unies ont proclamé l’« Année internationale de la culture de la paix » ? Pourquoi les Nations Unies ont également insisté sur l’importance d’une Décennie internationale de la culture de la paix et de la non-violence au profit des enfants du monde » ?

Pourquoi ? C’est parce que, malgré tous les instruments normatifs que l’ONU a pu proclamés ; malgré toutes les instances internationales, régionales, nationales et locales qui ont pu être créées pour assurer la paix et la sécurité -- non seulement à l’échelle internationale, mais aussi dans nos villes, nos quartiers, nos écoles et nos maisons -- malgré tous ces efforts, l’être humain n’a pas été capable d’instaurer à l’intérieur de lui-même ces notions bien connues de nous tous.

L’Assemblée générale des Nations Unies a mis en place un Programme d’Action sur la Culture de la Paix. Ce Programme n’autorise ni l’UNESCO, ni une autre organisation du système des Nations Unies à mettre tel ou tel projet en œuvre dans tel ou tel pays. Ce Programme essaie de responsabiliser chacun d’entre nous afin que nous puissions mettre tout en œuvre pour vivre dans un monde sans conflits violents, où la résolution de nos différends se fera dans un climat de confiance, et que seuls le dialogue, la compréhension mutuelle et la coopération peuvent engendrer. Je crois que les organisateurs de ce Festival ont mis, ou vont mettre à votre disposition ce Programme d’Action et j’espère que vous allez le lire attentivement lors de vos ateliers et afin d’arriver à mettre en place un projet commun.

Le Festival mondial des enfants qui commence aujourd’hui est un bel exemple pour commencer la route vers une culture de la paix, et ce n’est qu’un début. J’ai cru comprendre qu’à la clôture du Festival, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan, nommera chacun de vous « Messager pour la paix » ; vous savez que c’est une lourde responsabilité, mais je suis fortement convaincue que, lors de vos ateliers et discussions, vous apprendrez beaucoup sur la paix, sur les droits de l’homme, sur la tolérance et sur la démocratie ; ce sont des principes qui forment les bases d’une culture de la paix. Avec ces nouvelles connaissances, vous allez pouvoir rentrer chez vous, prêts à promouvoir une nouvelle façon de vivre : en paix.

Si l’UNESCO détient la connaissance et les instruments qui favorisent cette nouvelle façon de vivre, elle n’est pas aussi créative que vous ! Je suis sûre que vous allez pouvoir nous montrer les différentes façons de surmonter les obstacles à la paix pour mettre en œuvre le mouvement global vers une culture de la paix.

Je vous remercie de votre attention, tout en vous souhaitant beaucoup de succès pendant ce Festival.

copyright.gif (938 octets)
disclaimer.gif (868 octets)
Click here to go back to the Culture of Peace Homepage