Francais

Español

Home

News and Events

Projects

Links

Declarations

Search

Publications

UN Resolutions

Year 2000,
International Year for
the Culture of Peace

Manifesto 2000

Education for a Culture of Peace

Peace, Human
Rights, Democracy
and Tolerance

Peace and New
Dimensions of
Security

Women and a
Culture of Peace

Intercultural Dialogue
and Pluralism for a
Culture of Peace

Youth

UNESCO Offices and
National
Commissions

UNESCO Chairs

UNESCO Prizes

 

UNESCO APPEALS FOR THE
PROMOTION OF ARTS EDUCATION AND CREATIVITY AT SCHOOL
TO HELP CONSTRUCT A CULTURE OF PEACE

Paris, November 3 {No.99-241} UNESCOPRESSE - UNESCO Director-General Federico Mayor launched an Appeal for the Promotion of Arts Education and Creativity at School as part of the construction of a Culture of Peace at the Organization's Headquarters this evening in the presence of internationally renowned artists: the pianist Chow Ching Ling, cellist Mstislav Rostropovich, actress Hanna Schygulla, composer Miguel Angel Estrella, film director Roger Coggio, writer Laredj Waciny and sculptors Ousmane Sow and Yaakov Agam.

Here is the full text of the Appeal:

"There is a lack of mediation and creativity everywhere, especially in schools. The arts are missing from our lives and we are giving way to violence". This is what the famous violinist and conductor Lord Yehudi Menuhin saw around him at the close of this century, after having devoted his life to music and the quest for a better world.

"Today we are clearly and strongly aware of the important influence of the creative spirit in shaping the human personality, bringing out the full potential of children and adolescents and maintaining their emotional balance - all factors which foster harmonious behaviour.

"At a time when family and social structures are changing, with often adverse effects on children and adolescents, the school of the twenty-first century must be able to anticipate the new needs by according a special place to the teaching of artistic values and subjects in order to encourage creativity, which is a distinctive attribute of the human species. Creativity is our hope.

"A more balanced kind of education is now needed, with scientific, technical and sports disciplines, the human sciences and art education placed on an equal footing at the different stages of schooling, during which children and adolescents must be able to accede to a learning process that is beneficial, more broadly, to their intellectual and emotional balance. In that respect
play activities, as a vital form of creativity, are one of the factors that deserve to be encouraged in the teaching of the arts. Arts
teaching should stimulate the body as well as the mind. By setting the senses in motion, it creates a memory which sharpens the sensitivity of the child and makes him or her more receptive to other forms of knowledge, notably scientific knowledge. Furthermore, it develops individuals' creative faculty and directs their aggressiveness towards the symbolic objects of their choice.

"The time has come to give all school-going children the benefit of such teaching.

"The Constitution of UNESCO provides that since "the wide diffusion of culture, and the education of humanity for justice and liberty and peace are indispensable to the dignity of man", all nations are duty-bound to ensure, in a spirit of mutual assistance, that this task is effectively fulfilled.

"Accordingly, on behalf of the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization,

I solemnly call upon the Member States of UNESCO to take appropriate administrative, financial and legal measures to ensure that the teaching of the arts - which covers disciplines such as poetry, the visual arts, music, drama, dance and film - is compulsory throughout the school cycle, i.e. from nursery school up until the last year of secondary school. To that end, encouragement must be given to the participation of artists, musicians, poets, playwrights, producers, film directors, actors and
dancers in workshops held within school establishments to stimulate creativity and creative work.

I invite school arts teachers to co-operate with artists called in to work in their schools so that arts education can play its educational role - which is to stimulate children's and adolescents' creativity - to the full.

I invite teachers of all disciplines to pool their efforts and work towards breaking down the barriers between the teaching of scientific, technical, general, literary and artistic subjects. This interdisciplinary approach is fundamental to enabling young people to understand the universal nature of the world.

I invite artistic and cultural institutions such as theatres, opera houses and concert halls, cinemas, literary and poetry centres, museums, cultural centres and libraries to open their doors to pupils from the schools in their neighbourhood, district or city, running special activities for them and opening their facilities to them so that they can exhibit their own work as well.

I invite producers of artistic and musical material and equipment, and civil society, especially sponsoring firms, to take part in this effort by providing financial backing for artistic creation projects for children and adolescents.

I call upon the written press and audiovisual media to run art, music, drama and poetry programmes designed for children and young people, and to open their columns and programmes to outstanding examples of practice developed in the school environment.

I invite art, music, theatre, film and poetry festivals, and also contemporary art fairs and book fairs, to create a section for children and adolescents.

Lastly, I invite parents, members of the international community and international, regional and national non-governmental organisations specialising in the promotion of arts education to do their utmost to publicise this Appeal as widely as possible."

A first initiative within this framework will be undertaken by the French Comité National pour l'Education Artistique (National Committee for Arts Education) with the support of UNESCO, on December 20, when it will hold a European Arts Education Summit which will present a project for a Week of Arts Education. Other similar meetings will later take place in other parts of the world.

for more information, please contact: t.wagner@unesco.org

****
APPEL EN FAVEUR DE LA
PROMOTION DE L'EDUCATION ARTISTIQUE ET DE LA CREATIVITE A L'ECOLE
DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D'UNE CULTURE DE LA PAIX

Paris, 3 novembre {N°99-241} UNESCOPRESSE - Le Directeur général de l'UNESCO, Federico Mayor, a lancé, au siège de l'Organisation, un Appel en faveur de la promotion de l'éducation artistique et de la créativité à l'école, dans le cadre d'une culture de la paix. Cet Appel sera lancé en présence d'artistes de renom international : la pianiste Chow Ching Ling, le
violoncelliste Mstislav Rostropovitch, la comédienne Hanna Schygulla, le compositeur Miguel Angel Estrella, le réalisateur
Roger Coggio, l'écrivain Laredj Waciny et les sculpteurs Ousmane Sow et Yaakov Agam.

Voici le texte intégral de l'Appel :

" "Partout manquent la médiation et la créativité. Surtout dans les écoles. Les arts sont absents de nos vies et l'on s'abandonne à la violence". Tel est le constat que le célèbre violoniste et chef d'orchestre Lord Yehudi Menuhin dressait en cette fin de siècle, après avoir consacré sa vie à la musique et à la recherche d'un monde meilleur.

Nous avons aujourd'hui une conscience claire et ferme de l'importance que revêt l'apport de l'esprit créatif dans la formation de la personnalité humaine, dans l'épanouissement des enfants et des adolescents et dans le maintien de leur équilibre affectif, facteurs qui favorisent un comportement harmonieux.

A l'heure où les structures familiales et sociales se transforment, avec des impacts souvent négatifs sur les enfants et les adolescents, l'école du vingt-et-unième siècle doit pouvoir anticiper les nouveaux besoins en accordant une place privilégiée à l'enseignement des valeurs et des matières artistiques, pour favoriser la créativité, capacité distinctive des êtres humains. La créativité est notre espoir.

Aujourd'hui s'impose une formation plus équilibrée, plaçant sur un pied d'égalité les disciplines scientifiques, techniques et sportives, les sciences humaines et l'enseignement artistique dans les différentes étapes de la scolarité. Pendant la durée de celle-ci, l'enfant ou l'adolescent doit pouvoir accéder à un apprentissage qui favorise aussi son équilibre intellectuel et
émotionnel. A cet égard, l'activité ludique, en tant que forme primordiale de l'activité créatrice, est un des facteurs qui
méritent d'être promus dans l'enseignement des arts. Cet enseignement, qui n'est pas seulement de type intellectuel, requiert aussi bien le corps que l'esprit. Par la mise en jeu des sens, il crée une mémoire qui aiguise la sensibilité de l'enfant et l'ouvre à d'autres formes de connaissance, scientifique notamment. En outre, il développe la faculté créatrice de l'individu et oriente son
agressivité vers des objets symboliques de son choix.

Le moment est venu de permettre à tous les enfants fréquentant l'école de bénéficier de cet enseignement.

Aux termes de l'Acte constitutif de l'UNESCO, "la dignité de l'homme exigeant la diffusion de la culture et l'éducation de tous en vue de la justice, de la liberté et de la paix", il est du devoir de toutes les nations de veiller, dans un esprit de mutuelle assistance, à ce que cette action puisse être réellement mise en oeuvre.

En conséquence, au nom de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

- J'appelle solennellement les Etats membres de l'UNESCO à prendre les mesures administratives, financières et juridiques appropriées afin que l'enseignement des arts - qui recouvre des disciplines telles que la poésie, les arts plastiques, la musique, le théâtre, la danse ou le cinéma, - ait un caractère obligatoire tout au long du cycle scolaire, c'est-à-dire dès la maternelle et jusqu'à la dernière année du secondaire. Pour ce faire, la participation des artistes, musiciens, poètes, dramaturges, metteurs en scène, comédiens et danseurs doit être encouragée pour la conduite d'ateliers de création et de créativité au sein des établissements scolaires.

- J'invite les enseignants des arts en milieu scolaire à coopérer avec les artistes appelés à fréquenter leur établissement afin que l'éducation artistique puisse jouer pleinement son rôle éducatif, qui est de stimuler la créativité des enfants et des adolescents.

- J'invite les enseignants de toutes les disciplines à associer leurs efforts pour oeuvrer au décloisonnement des enseignements scientifiques, techniques, généraux, littéraires et artistiques. Cette perspective d'interdisciplinarité est fondamentale pour permettre aux jeunes de comprendre le monde dans sa globalité.

- J'invite les institutions artistiques et culturelles telles que les salles de théâtre, d'opéra et de concert, les cinémas, les maisons littéraires et de poésie, les musées, les centres culturels ou les bibliothèques à ouvrir leurs portes aux élèves des écoles de leur commune, quartier ou ville, en programmant pour eux des activités spécifiques et en mettant leurs équipements à leur disposition afin qu'ils puissent aussi montrer leurs propres créations.

- J'invite les producteurs de matériel artistique et musical et la société civile, en particulier les entreprises mécènes, à participer à cet effort en venant en aide financièrement à des projets de création artistique d'enfants et d'adolescents.

- J'invite la presse écrite et audiovisuelle à programmer des émissions artistiques, musicales, dramatiques et poétiques pour un public d'enfants et d'adolescents, ainsi qu'à réserver des espaces aux pratiques d'excellence développées en milieu scolaire.

- J'invite les festivals d'art, de musique, de théâtre et de cinéma, de poésie, ainsi que les biennales d'art contemporain et les foires du livre à créer une section pour les enfants et les adolescents.

- Enfin, j'invite les parents, les membres de la communauté internationale ainsi que les organisations internationales, régionales ou nationales non gouvernementales spécialisées dans la promotion de l'éducation artistique à contribuer, selon les moyens qui sont les leurs, à donner à cet Appel la plus large diffusion possible ".

Dès le 20 décembre 1999, une première action doit s'inscrire dans ce cadre : le Comité National pour l'Education artistique (CNEA, France), dirigé par Alain Casabona, organise avec le soutien de l'UNESCO le Sommet européen de l'éducation artistique, qui présentera notamment un projet de Semaine de l'éducation artistique. D'autres réunions du même type se
dérouleront ensuite dans les autres régions du monde.

Pour plus d'information, veuillez contacter : t.wagner@unesco.org

copyright.gif (938 octets)
disclaimer.gif (868 octets)
Click here to go back to the Culture of Peace Homepage