Ennvironnement et développement
dans les régions côtières et les petits îles

Cap sur La Stratégie de Maurice et sa mise en oeuvre

Présentation de la brochure

En janvier 2005 une réunion de hauts responsables s'est tenue à Maurice sous l'égide des Nations unies afin d'examiner et de préciser la mise en œuvre du Programme d'action sur le développement durable des petits États insulaires en développement (PEID) de 1994. Tout comme les gouvernements, la société civile, les organes régionaux et les autres organisations internationales, l'UNESCO a été instamment priée par l'Assemblée générale de l'ONU de prendre sans délai toutes les dispositions nécessaires pour que le Programme d'action révisé soit effectivement mis en œuvre.

L'UNESCO a contribué de manière distinctive au processus de planification prospective pour l'examen approfondi du Programme d'action de la Barbade de 1994 (PAB) pour le développement durable des petits États insulaires en développement, ainsi qu'à la Réunion internationale des Nations unies à Maurice (10-14 janvier 2005), par diverses activités mettant en valeur la culture, la vision des jeunes pour la vie dans les îles, les communautés en action, la gestion de l'océan et des côtes, et le forum de la société civile. Cette contribution a été avalisée par une résolution (32C/Rés.48) adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO en 2003.

Chapitres de la Stratégie de Maurice
  1. Changement climatique et élévation du niveau de la mer
  2. Catastrophes naturelles et environnementales
  3. Gestion des déchets
  4. Ressources côtières et marines
  5. Ressources en eau douce
  6. Ressources tirées de la terre
  7. Ressources en énergie
  8. Ressources du tourisme
  9. Ressources de la biodiversité
  10. Transports et communications
  11. Science et technologie
  12. Ne plus figurer sur la liste des pays les moins développés
  13. Commerce : mondialisation et libéralisation des échanges
  14. Développement durable des capacités, éducation en vue du développement durable
  15. Production et consommation durables
  16. Environnements favorables au développement national et régional
  17. Santé
  18. Gestion du savoir et de l'information en amont de la prise de décisions
  19. Culture
  20. Mise en œuvre

Les principaux textes issus de la Réunion internationale de Maurice - un document de stratégie et une déclaration politique - demandent que soient entreprises des actions dans plusieurs domaines liés aux préoccupations, aux programmes et aux priorités de l'UNESCO. La Stratégie de Maurice s'appuie sur les acquis du PAB et les met à jour. Mais elle attire également l'attention sur plusieurs nouvelles priorités et sur des problèmes émergents tels que le VIH/SIDA, les technologies de l'information et de la communication, la culture, le commerce, la sécurité.

En mars 2005 une réunion intersectorielle d'information à l'intention des Délégués permanents et des Observateurs a été l'occasion, au sein de l'UNESCO, d'un échange de vues sur la Réunion internationale de Maurice et son suivi immédiat. L'un des points traités concernait le fait que, de par leur taille et leur diversité, les petites îles offrent des modèles de réactions rapides aux changements, qui peuvent être porteurs de leçons pour des pays continentaux plus vastes. Si les PEID constituent bien une entité géopolitique, il est toutefois de leur intérêt commun d'établir des liens avec d'autres territoires insulaires, comme l'ont fait certaines initiatives telles que Vision des jeunes pour la vie dans les îles ou encore La Voix des petites îles. En outre, des activités dans des domaines tels que le tourisme durable et les énergies renouvelables font partie des questions qui présentent un intérêt particulier pour les petites îles tout en ayant une portée bien plus large.

Par ailleurs, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté, le 14 juillet, la résolution 59/311 sur le suivi de la Réunion internationale de Maurice, précisant entre autres le rôle des agences des Nations unies dans la mise en œuvre de la Stratégie de Maurice.

Pour ce qui est de l'action future, l'UNESCO adopte une double orientation : en premier lieu, intégrer les besoins des PEID dans toutes les activités de l'Organisation, et en second lieu, renforcer l'approche holistique des conditions de vie et de développement durable des petites îles, grâce à des activités intersectorielles menées dans une perspective intergénérationnelle et interrégionale. Une attention particulière doit être accordée à des aspects trop souvent considérés comme marginaux, tels que la culture, les savoirs autochtones, la jeunesse ou les îles excentrées.

La présente brochure donne un aperçu des premières activités de l'Organisation durant l'année 2005 en conformité avec la mise en œuvre de la Stratégie de Maurice, avec un intérêt particulier pour celles entreprises et soutenues par les bureaux sur le terrain.

"On a beaucoup parlé de la situation particulièrement vulnérable des petits États insulaires en développement et des défis qui leur sont propres. Mais il faut aussi mettre l'accent sur les caractéristiques très positives des petites nations et communautés insulaires et sur ce qui fait leur force : leur extraordinaire capacité d'adaptation et d'innovation ; leur détermination et leur aptitude avérées à surmonter de multiples épreuves ; leur rôle particulier parce qu'elles sont l'un des avant-postes de la recherche d'un développement et d'un mode de vie durables, et leur souci de rester solidaires tout en chérissant leur diversité."

Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO, dans son allocution en session plénière de la Réunion internationale de Maurice, le 13 janvier 2005.

 

 

 

 

 

Couverture de la brochure de 48 pages préparée pour la Réunion internationale de Maurice, pour donner un aperçu des travaux de l'UNESCO dans les PEID.

 

Table des matières       Chapitres

Introduction Activités Publications Recherche
Pratiques éclairées Régions Thèmes