Environnement et développement
dans les régions côtières et les petites îles
colbartn.gif (4535 octets)

UNE JOURNEE PAS COMME LES AUTRES à Yeumbeul, Sénégal: programme d'appui aux dynamiques de quartiers et d'amélioration de l'environnement et des conditions de vie

Avec la collaboration de plusieurs partenaires locaux, l'Environnement et développement du tiers monde - équipe économie populaire (ENDA-ECOPOP) et l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) (Départements de géologie et de géographie) ont organisé, le 27 avril 1997, une journée de restitution des travaux de recherche relatifs à la pollution de la nappe phréatique à Yeumbeul, un quartier défavorisé de la banlieue dakaroise, où les infrastructures de base et les services sociaux nécessaires sont quasi-inexistants.

Les travaux de recherche et la présentation des résultats ont été réalisés dans le cadre des projets pluridisciplinaires de l'UNESCO : "Environnement et développement dans les régions côtières et les petites îles" et "Les villes: gestion des transformations sociales et de l'environnement". L'étude sur la pollution de l'aquifère phréatique de la zone de Yeumbeul a été confiée à l'UCAD. Le programme reposait sur les axes de recherche suivants:

Au terme de la première phase de cette étude, qui s'est déroulée de juillet à décembre 1996, un rapport a été rédigé par l'université et transmis à l'UNESCO, l'ENDA-ECOPOP et à d'autres partenaires (Services d'Hygiène, CCTAS, Associations locales, etc.). Une mission sur le terrain a été entreprise conjointement par l'UCAD et ENDA-ECOPOP (29-30 mars 1997), avec comme objectifs de:

A la suite de cette mission, il a été décidé d'informer la population de Yeumbeul et les services et structures locaux sur les résultats obtenus.

DEROULEMENT DES TRAVAUX DE RESTITUTION

La présentation des résultats du programme d'étude a été effectuée au CCTAS de Yeumbeul. Ont été présents : les équipes de l'ENDA-ECOPOP et de l'UCAD, les services techniques décentralisés, les délégués des associations, les élus locaux et les représentants des populations. La journée a été présidée par le Président du CCTAS et les représentants des deux mairies de la localité.

Après le discours d'ouverture par le Président du CCTAS (M. Ndiaye), le représentant de l'ENDA-ECOPOP, Coordonnateur du projet Yeumbeul (M.S.Sow) a pris la parole pour souligner l'importance du partenariat existant entre l'UCAD et ENDA, dont les travaux restent complémentaires, et de la coopération avec la population locale, les associations de base, les services techniques nationaux, la municipalité et les élus locaux. La journée a été inaugurée par le Chef de cabinet du maire, qui a rappelé que la pollution de la nappe est une préoccupation majeure pour la population de Yeumbeul. Par conséquent, il a insisté sur l'urgence de la réalisation d'études et de l'amélioration d'hygiène et a félicité l'UCAD et l'ENDA-ECOPOP pour leurs travaux.

  L'eau du robinet: une denrée rare dans le village du Yeumbeul.

M. A. A. Tandia (UCAD) a présenté la synthèse des résultats concernant les éléments suivants:

De même, M. Fall, technicien chargé de la supervision de la construction des latrines dans la zone de Yeumbeul, a présenté le projet pilote "CREPA/Sénégal - Service d'Hygiène" et a fait un compte rendu des aspects techniques de la construction des latrines et des puisards dans l'environnement de Yeumbeul. Une séance de projection de diapositives sur les réalisations de ENDA-ECOPOP en cours a suivi l'exposé

 

Séance de démonstration par l’équipe de ENDA et de l’UCAD sur la manière dont les puits et les latrines devraient être construits par la population locale.

A la suite des différentes interventions, des réponses ont été apportées aux différentes questions soulevées par les participants concernant les thèmes suivants: latrines, bornes fontaines, pollution.

Ainsi, en ce qui concerne les latrines, il a été conclu que le modèle préconisé ne présentait aucun danger de pollution, d'autant plus qu'il a été testé et homologué par le CREPA/Sénégal. Il présente, au contraire, des avantages économiques et ne nécessite pas l'utilisation d'une grande quantité d'eau. En ce qui concerne les bornes fontaines, l'idéal serait de promouvoir les branchements subventionnés, mais aussi l'utilisation rationnelle de l'eau. Quant à la pollution, il convient de mener une bonne politique de gestion des eaux usées (par la Société Nationale des Eaux du Sénégal) et des ordures ménagères par la population et les municipalités. Pour la décontamination des eaux de puits, la dilution s'impose avec l'eau de robinet.

A la fin de la journée, plusieurs points ont été retenus dans le cadre de l'amélioration et de la gestion de l'environnement de Yeumbeul. Il s'agit de:

Outre les données chiffrées sur l'état de la nappe phréatique de Yeumbeul, l'intervention de l'UCAD (réalisée par A.A.Tandia) a attiré l'attention des populations sur l'origine de la dégradation de cette ressource vitale. Il s'agit principalement de l'infiltration des nitrates issus de la minéralisation de la matière organique (matières fécales, déchets organiques).

  Le taux de nitrates de la nappe phréatique a Yeumbeul (12 puits sélectionnés): ce taux est visiblement très élevé selon les normes de l'OMS (sources: Rapport sur "l’Amélioration de l’hygiène et de l'environnement d'une ville côtière: Yeumbeul, Sénégal; UCAD - Dakar, 1997).

Sigles:

CCTAS: Centre communautaire de technologie appropriée pour la santé
CE: Commission européenne
CREPA/Sénégal: Centre de Recherches pour l’Eau Potable et l’Assainissement à moindre coût
ENDA ECOPOP: Environnement et développement du tiers monde - équipe économie populaire
OMS: Organisation Mondiale pour la Santé
UCAD: Université Cheikh Anta Diop, Dakar - Sénégal

Pour des informations complémentaires, contactez:

ENDA-ECOPOP
M. M. Soumaré, coordonnateur
10, bd du Canal IV - Point E
B.P. 3370, Dakar, SENEGAL
fax +221 253232
e-mail:
msoumaré@enda.sn or ecopop@enda.sn
      Université C.A.Diop
Prof. E.S. Diop
via: UNESCO-DAKAR
fax +221 238393
e-mail:
esdiop@enda.sn

et/ou

Environnement et développement dans les régions côtières et les petites îles
UNESCO/CSI
fax +33 1 45 68 58 08
e-mail
csi@unesco.org

Les villes: gestion des transformations sociales et de l'environnement
UNESCO/SHS/HH
fax +33 1 4568 5728

  Introduction    Activitiés   Publications     recherche
Pratiques éclairées   Régions   Thèmes