Fiche

 

Déclaration "Au pays des étrangers"

Résumé

Cette "Déclaration", publiée le 2 mai 2010 à la suite d'un colloque des responsables culturels et politiques, ressemble, dans sa forme, aux documents autrefois rédigés et adoptés par les assemblées populaires.
Elle se prononce contre l'exclusion et pour le dialogue, contre la peur et pour la rencontre avec l'autre.
En introduction, elle précise: Une peste se diffuse en Suisse et dans le monde, celle de la peur de l'étranger, de l'autre, de ce que l'on ne connaît pas. Il faut combattre l'exclusion et la peur, et les remplacer par le dialogue, une meilleure connaissance réciproque et le respect mutuel. Il faut supprimer les frontières, sur nos terres et dans nos têtes, car elles nous empêchent de penser librement et de rencontrer l'autre sans préjugés.
Elle souligne notamment que comprendre l'autre aide à mieux se comprendre soi-même, que tout le monde doit avoir accès à la culture et à d'éducation, que la Suisse a eu besoin des autres pour se construire, que les expressions artistiques sont des fenêtres sur soi-même et sur les autres, qu'il faut se parler pour mettre en évidence nos valeurs communes et pour construire ensemble notre avenir sur ces valeurs.
L'original, en allemand, est intitulé : Sendeschrift - Im Land der Fremden. Une traduction en français est en préparation.

Niveau d’intervention géographique

  • International
  • Local

Thématique

  • Promouvoir une connaissance mutuelle de la diversité culturelle, ethnique, linguistique, religieuse
  • Construire un cadre de valeurs communes
  • Renforcer l'éducation de qualité et le développement de compétences interculturelles
  • Favoriser le dialogue au service du développement durable

Pays bénéficiaire (s) / Groupes cibles

  • jeunes, écoles
  • grand public, Suisses et migrants

Principaux partenaires

Avec le soutien de la Commission suisse pour l'UNESCO

Nom de l’organisation / Entité responsable principale

Département de l'intérieur et de la culture du Canton d'Appenzell Rhodes Extérieures