Fiche

 

Projet « Troquons pour être heureux »: un defilé de haute couture

Résumé

Ce projet est né de l’initiative de l’association locale Mosaik’ampinoiz. Ses protagonistes se sont adressés au service culturel de leur Ville pour mettre en place un projet qui fédèrerait d’autres partenaires de la Ville, notamment les associations qui travaillent sur les cultures de leur pays. Le projet devait témoigner que, du fait des migrations de populations, il existe à travers le monde des influences réciproques entre les différentes cultures. Influences que l’on peut retrouver dans les tissus ou des types de vêtements. C’est ainsi que l’on peut par exemple, retrouver des motifs de broderies considérées comme typiquement bretonnes, dans des toilettes des Antilles. D’autres éléments (détails dans les étoffes) ont été relevés témoins de liens entre l’Inde et l’Afrique.
Le projet a donné lieu à une première manifestation en 2009. Devant son succès, et pour profiter de la dynamique qu’il a fait naître dans les associations, une deuxième édition a été programmée cette année, qui accueille d’autres associations augmentant ainsi sa portée pluri culturelle.
Par ailleurs, un film documentaire retraçant les différentes phases de sa construction est en cours de réalisation.

Le service culturel de la Ville a proposé à Serge Aubry, scénographe, de créer la scénographie du défilé et à Juliette Costiou, costumière, d’organiser l’atelier de costumes.
Echanger des idées, des connaissances, des compétences, faire travailler ensemble des personnes de milieu et d’origine différents, sur le mode du troc, tel est le but de cet événement pluridisciplinaire, préparé au cours d’ateliers de création de costumes menés avec les associations et une équipe artistique confirmée.
L’idée est de montrer qu’il existe à travers le monde, du fait des migrations de populations, des influences réciproques. Ce phénomène transparaît dans de nombreux aspects : la langue, la cuisine, les danses, les costumes.
C’est à travers ce dernier élément, les costumes, que les associations campinoises ont souhaité travailler et valoriser les ressources présentes sur la Ville.

Niveau d’intervention géographique

  • Local
  • Régional

Thématique

  • Construire un cadre de valeurs communes
  • Promouvoir une connaissance mutuelle de la diversité culturelle, ethnique, linguistique, religieuse

Principaux partenaires

en collaboration avec des associations locales
Rafamiray –Madagascar, ACTE – Turquie
Amérique Latine
Academica – Portugal
Association Tamoul et Sri lanka
Office des migrants, UTSF - Sénégal, Mali, Magourou Solidarité – Afrique
Oxyjeunes – Guinée
Noé du Congo
Représentant de la Bretagne
Représentant de l’Algérie
Représentant de la culture européenne

Nom de l’organisation / Entité responsable principale

Service Culturel de Champigny sur Marne

 
France
30/11/2010 - 30/12/2010