http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00209

Le Manas

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Chine

Identification

Description

Le Manas

La minorité ethnique kirghize, concentrée dans la région de Xinjiang, à l’ouest de la Chine, tire une grande fierté de sa descendance du héros Manas, dont la vie et la lignée sont célébrées au cours de l’un des éléments les plus renommés de sa tradition orale, l’épopée de Manas. Interprétée traditionnellement par un Manaschi sans accompagnement musical, cette épopée est présentée à l’occasion de réunions mondaines, de célébrations communautaires, de cérémonies telles que noces et funérailles, et de concerts. Malgré des différences d’une région à l’autre, sa composition de base reste inchangée : courts poèmes contenant des phrases qui imprègnent désormais le langage quotidien de la population, mélodies adaptées selon l’histoire et les personnages, et paraboles d’un style très vivant. Cette longue épopée raconte les exploits historiques du peuple kirghize et en cristallise les traditions et les croyances. Pour les Kirghiz vivant en Chine et dans les pays voisins d’Asie centrale (Kirghizistan, Kazakhstan et Tadjikistan), l’épopée de Manas est un symbole emblématique de leur identité culturelle. Elle est aussi la principale forme culturelle de divertissement public, de préservation de l’histoire, de transmission de savoir à la jeunesse et d’invocation propitiatoire. En tant que l’une des « trois grandes épopées de Chine », elle est à la fois une création artistique remarquable et une encyclopédie orale du peuple kirghiz.

Documents

Décision 4.COM 13.17

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Manas est une grande épopée représentative des traditions et de la richesse historique de la communauté kirghize en Chine, qui la reconnaît et la transmet comme un symbole clef de son identité culturelle ;
  • R.2 : L’inscription de l’élément sur la Liste représentative conférerait une plus grande visibilité au patrimoine culturel immatériel, encouragerait le dialogue culturel à travers la Chine et au-delà dans les communautés pastoralistes voisines, et donnerait un élan à la sauvegarde et à la transmission de la pratique ;
  • R.3 : La candidature propose d’importantes mesures qui engagent les autorités nationales et locales, ainsi que la société civile et les porteurs à sauvegarder la tradition du Manas, notamment en créant des agences de sauvegarde dans les communautés où il est pratiqué ;
  • R.4 : L’élément a été proposé dans le cadre d’un processus qui a fait appel aux communautés, groupes et praticiens tout en respectant les abondantes pratiques coutumières de la tradition, et leur consentement libre, préalable et éclairé a été certifié par les organismes compétents ;
  • R.5 : L’élément est inscrit sur la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel gérée par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2008 Xinjiang Safeguarding and

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO