string(9) "index.php" UNESCO Secteur de la culture - Patrimoine immatériel - Convention 2003 :
http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00217

L’art de la gravure de sceaux chinois

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Chine

Identification

Description

L’art de la gravure des sceaux est une composante majeure des beaux-arts chinois. Si au commencement le sceau servait de signature ou de signe d’autorité, son usage s’est propagé à toute la société et dans une grande partie de l’Asie. L’art de la gravure des sceaux est préservé notamment au sein de la Société des graveurs de sceaux de Xiling (province de Zhejiang, centre), fondée il y a un siècle, et d’une centaine d’autres institutions spécialisées. Le dessin est d’abord tracé sur papier, puis gravé à l’envers dans la pierre à l’aide d’un couteau. L’art de la gravure exige, outre la maîtrise de la calligraphie traditionnelle, une grande virtuosité, l’artiste ne disposant que d’un espace minuscule, où chaque courbe, chaque épaisseur de trait compte. Les motifs, très divers, sont le fruit de l’imagination et de la culture de l’artiste. Instrument de calligraphie et de peinture, le sceau est une œuvre d’art à lui seul. Il exprime les conceptions de toute une culture sur l’homme et la nature. Aujourd’hui, les sceaux continuent à être utilisés dans les documents officiels et la correspondance privée. Même si la connaissance des caractères complexes se raréfie, l’art de la gravure des sceaux est toujours pratiqué par des professionnels comme par des amateurs.

Documents

Décision 4.COM 13.06

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : L’art de la gravure de sceaux chinois donne à ses praticiens un sentiment d’identité et se transmet de génération en génération, au moyen à la fois de l’éducation formelle et de l’apprentissage ;
  • R.2 : L’inscription de l’élément sur la Liste représentative contribuerait à la visibilité du patrimoine culturel immatériel dans le monde entier et à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité ;
  • R.3 : De nombreuses et diverses mesures présentes et futures sont élaborées pour sauvegarder l’élément, aussi bien dans le domaine de l’éducation, de la documentation et des activités de recherche ;
  • R.4 : L’implication des communautés dans le processus de candidature est démontrée à travers les lettres de consentement, la participation aux réunions préparatoires et la rédaction du dossier de candidature ;
  • R.5 : L’élément est inscrit sur la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel gérée par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2008 骆芃芃 (LUO Peng Peng)

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO