http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00287

Le carnaval de Negros y Blancos

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Colombie

Identification

Description

Le carnaval de Negros y Blancos

Issu de traditions andines et hispaniques locales, le carnaval de Negros y Blancos (carnaval des Noirs et des Blancs) est un grand événement festif qui se déroule chaque année, du 28 décembre au 6 janvier, à San Juan de Pasto, dans le sud-ouest de la Colombie. Les célébrations commencent le 28 par le carnaval de l’eau, qui consiste à asperger d’eau les maisons et les rues pour donner une ambiance festive. Le 31 décembre a lieu le défilé de l’An Vieux, composé d’hommes déguisés en veuves et portant des figures satiriques représentant des personnalités et des événements actuels, tandis que la journée s’achève par le rituel du bûcher où l’on brûle l’année passée. Les deux jours principaux du carnaval sont les deux derniers : à cette occasion, tout le monde, quelle que soit son origine ethnique, s’enduit de maquillage noir le premier jour, puis de talc blanc le jour suivant, afin de symboliser l’égalité et de rassembler tous les citoyens dans une célébration commune de la différence ethnique et culturelle. Le carnaval des Noirs et des Blancs est une période d’intense communion, où les habitations privées se transforment en ateliers collectifs au service de la présentation et de la transmission des savoir-faire liés au carnaval et où des personnes de tous milieux se rencontrent pour échanger sur leur perception de la vie. Le festival est particulièrement important en tant qu’expression du désir mutuel d’un avenir placé sous le signe de la tolérance et du respect.

Documents

Décision 4.COM 13.28

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le carnaval de Negros y Blancos procure un sentiment profond d’identité et de continuité à la communauté qui le transmet à la génération suivante, faisant de cet élément un pilier de son patrimoine et un facteur important d’intégration sociale ;
  • R.2 : L’inscription de cet élément sur la Liste représentative produirait un effet positif important en matière de sensibilisation et de cohésion sociale, et permettrait de renforcer le rôle du carnaval comme expression sociale et vecteur de respect et de dialogue interculturel au sein des communautés ;
  • R.3 : L’État, la corporation du carnaval, Corpocarnaval, et les communautés concernées ont préparé un plan de sauvegarde et de développement du carnaval cohérent qui sera mis en œuvre sur un mode participatif et avec la pleine implication de tous ;
  • R.4 : La candidature de l’élément a été proposée avec la participation de la communauté, les pratiques coutumières régissant l’accès au savoir du carnaval ont été respectées, le consentement libre, préalable et éclairé a été certifié par des lettres signées par les représentants de la communauté ;
  • R.5 : L’élément est inscrit dans un inventaire du patrimoine culturel immatériel de la municipalité de Pasto.

Diaporama

Vidéo



Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO