http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00356

L’art du pain d’épices en Croatie du Nord

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Croatie

Identification

Description

L’art du pain d’épices en Croatie du Nord

La tradition de la fabrication du pain d’épices est apparue au Moyen Âge dans certains monastères européens et a gagné la Croatie où elle est devenue un art. Les pain-d’épiciers qui faisaient aussi du miel et des bougies, travaillaient dans le Nord de la Croatie. Le procédé de fabrication du pain d’épices requiert habileté et rapidité. La recette est la même pour tous les fabricants qui mettent de la farine, du sucre, de l’eau et du bicarbonate de soude ainsi que les épices obligatoires. Le pain d’épices est façonné dans des moules, cuit, séché et peint à l’aide de colorants alimentaires. Chaque artisan décore le pain d’épices à sa façon, en y appliquant souvent des images, de petits miroirs et des vers ou des messages. Le pain d’épices en forme de cœur est le motif le plus courant et il est fréquemment préparé pour des mariages, décoré avec le nom des nouveaux mariés et la date du mariage. Chaque pain-d’épicier travaille dans un certain domaine sans interférer avec celui d’un autre artisan. L’art se transmet d’une génération à l’autre depuis des siècles, initialement aux hommes, mais maintenant aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Le pain d’épices est devenu l’un des symboles les plus reconnaissables de l’identité croate. De nos jours, les pain-d’épiciers sont les participants les plus importants aux festivités, événements et rassemblements locaux, procurant à la population locale un sentiment d’identité et de continuité.

Documents

Décision 5.COM 6.10

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le pain d’épices en Croatie du Nord, qu’on offre en cadeau, vend au marché et utilise comme décoration de Noël, est reconnu par la communauté comme son patrimoine culturel immatériel, adaptant ses fonctions traditionnelles à celles d’aujourd’hui;
  • R.2 : Son inscription sur la Liste représentative pourrait contribuer à la visibilité du patrimoine culturel immatériel dans le monde entier et à promouvoir le respect de la créativité humaine et du dialogue interculturel, grâce à une analogie avec des pratiques culinaires similaires ;
  • R.3 : Les mesures de sauvegarde en cours et planifiées reflètent les priorités définies par la communauté, et l’État est engagé dans le processus à travers une législation de protection et un soutien administratif ;
  • R.4 : Les praticiens ont participé à la définition de mesures pour la perpétuation de l’art du pain d’épices, y compris des modalités de transmission novatrices, et accordé leur consentement libre, préalable et éclairé à la candidature ;
  • R.5 : L’art du pain d’épices est inscrit dans le Registre des biens culturels de la République de Croatie tenu par le Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2008 by Ministry of culture

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO