string(9) "index.php" UNESCO Secteur de la culture - Patrimoine immatériel - Convention 2003 :
http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00384

Le Semah, rituel Alevi-Bektaşi

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Turquie

Identification

Description

Le Semah, rituel Alevi-Bektaşi

Les Semahs peuvent être décrits comme un ensemble de mouvements corporels mystiques et esthétiques exécutés en harmonie rythmique. Ils constituent l’un des douze grands services des rituels Cem, pratiques religieuses auxquelles se livrent les fidèles de l’ordre Alevi-Bektaşi, un système de croyance fondé sur l’admiration d’Ali, quatrième calife à la suite du prophète Mohammed. Les Semahs sont exécutés par les semahçıs (danseurs de Semah), accompagnés par des musiciens dévots qui jouent du saz, luth à long manche. Il existe différentes formes de Semah dans les communautés Alevi-Bektaşi à travers la Turquie, chacune avec des caractéristiques musicales et des structures rythmiques distinctes. Une caractéristique constante est la représentation du rituel exécuté à la fois par des hommes et des femmes, côte à côte. Les rituels des Semahs reposent sur le concept de l’unité avec Dieu qui se réalise à travers un cycle naturel : l’être humain vient de Dieu et retourne vers Dieu. Il y a deux formes de Semahs : les İçeri Semahs qui sont exécutés dans les Cems par les seuls fidèles dans le cadre des douze services ; les Dışarı Semahs qui sont exécutés indépendamment des services afin de promouvoir la culture du Semah aux jeunes générations. Le Semah est le moyen de transmission le plus important de la tradition Alevi-Bektaşi. Toutes les pratiques, les motifs et enseignements traditionnels se transmettent oralement et les genres distincts d’art et de littérature associés à la tradition continuent de se développer. C’est ainsi que les Semahs jouent un rôle crucial en stimulant et en enrichissant la culture musicale traditionnelle de la Turquie.

Documents

Décision 5.COM 6.43

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Semah est une pratique rituelle transmise de génération en génération qui procure à sa communauté un sentiment d’appartenance, de continuité et d’identité et contribue à la cohésion sociale et au bien-être ;
  • R.2 : L’inscription de la tradition du Semah sur la Liste représentative pourrait renforcer le dialogue interculturel en offrant une plus grande visibilité à ses valeurs de compréhension et de respect mutuels ;
  • R.3 : Les autorités culturelles turques ont réalisé des travaux universitaires et encouragé les activités de sauvegarde au sein des communautés de croyants ;
  • R.4 : Les communautés concernées ont été consultées pendant le processus de candidature, et ont fourni leur consentement libre, préalable et éclairé à la candidature de l’élément ;
  • R.5 : Le Semah est inclus dans l’Inventaire national turc du patrimoine culturel immatériel, établi sous l’égide du Ministère de la culture et du tourisme.

Diaporama

Vidéo


© 2009 Information and Documentation Center of Folk Culture / Ministry of Culture and Tourism

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO