http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00461

Le Daemokjang, architecture traditionnelle en bois

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : République de Corée

Identification

Description

Le Daemokjang, architecture traditionnelle en bois

Le terme « Daemokjang » désigne globalement l’architecture coréenne traditionnelle en bois et en particulier les artisans qui utilisent les techniques traditionnelles de travail du bois. Les activités de ces praticiens couvrent également l’entretien, la réparation et la reconstruction de bâtiments historiques, allant des maisons coréennes traditionnelles aux palais et temples monumentaux en bois. Les Daemokjang prennent en charge la totalité du processus de construction, y compris la planification, les plans et la construction des édifices, ainsi que la supervision des artisans placés sous leurs ordres. Les structures en bois créées par les Daemokjang se caractérisent par la douceur de leurs lignes, leur simplicité et leur absence d’ornementation – traits distinctifs de l’architecture coréenne traditionnelle. Les méthodes de construction traditionnelles exigent des compétences techniques pour élaborer les plans de l’édifice en tenant compte de sa taille, de son emplacement et de sa fonction, mais aussi un sens esthétique pour le choix du bois qui servira de matériau de construction, la coupe et la taille du bois, l’assemblage et le verrouillage des différentes pièces de bois sans clous, selon la fameuse technique qui leur permet « de résister un millier d’années ». Le savoir-faire des Daemokjang a été transmis de génération en génération ; sa maîtrise exige des décennies de formation et d’expérience. En s’occupant de restaurer des édifices monumentaux en employant les techniques traditionnelles, les Daemokjang réinterprètent la beauté de l’architecture traditionnelle grâce à leur créativité artistique et la recréent grâce à leur savoir-faire technique.

Documents

Décision 5.COM 6.36

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Daemokjang, architecture traditionnelle en bois est reconnu comme un élément de l’identité culturelle de la République de Corée et sauvegardée sous forme de transmission de génération en génération ;
  • R.2 : L’inscription de l’élément sur la Liste représentative pourrait contribuer à la visibilité du patrimoine culturel immatériel et à promouvoir le respect pour la créativité et l’ingéniosité humaines ;
  • R.3 : La candidature décrit les efforts actuels et récents pour sauvegarder l’élément, en particulier grâce à une transmission et des manifestations publiques, qui seront poursuivies avec le soutien des praticiens, des organisations non gouvernementales et l’État ;
  • R.4 : La candidature a été élaborée avec la coopération de la communauté des artisans Daemokjang, et contient des éléments de preuve de leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : Le Daemokjang, architecture traditionnelle en bois a été classé en 1982 « Patrimoine culturel immatériel important » par la Division du patrimoine culturel immatériel de l’Administration du patrimoine culturel.

Diaporama

Vidéo


© NÚLK Strážnice

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO