http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00734

La fête des Quarante saints martyrs à Chtip

Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : ex-République yougoslave de Macédoine

Identification

Description

La fête des Quarante saints martyrs à Chtip

La fête des Quarante saints martyrs se déroule chaque année le 22 mars et honore les martyrs du IVe siècle de la ville de Sébaste, tout en marquant le premier jour du printemps. Les participants se réunissent dans les rues et sur les places de Chtip, puis font l’ascension de la colline d’Isar, en faisant une halte en chemin à l’église afin de rendre hommage aux Quarante saints martyrs. Selon la tradition, au cours de l’ascension, les participants doivent saluer 40 personnes qu’ils connaissent et ramasser 40 cailloux ainsi que 40 fleurs ou petites branches d’amandiers qui poussent aux alentours. Lorsqu’ils arrivent en haut de la colline, les participants font des vœux et jettent 39 cailloux dans la rivière Bregalnica en contrebas. Le caillou restant est placé sous l’oreiller avant de dormir. Des orchestres jouent de la musique sur la colline tout au long de la journée. Le rituel de la fête est transmis par les parents qui font l’ascension avec leurs enfants ou par des membres de la famille et des amis plus âgés qui le transmettent à des plus jeunes. Cet événement printanier requiert une coopération dénuée de tout intérêt personnel entre de nombreux habitants issus de tous les groupes d’âge, de toutes les classes sociales et de tous les milieux ; il encourage et promeut l’esprit d’équipe et de solidarité. La fête est également un moyen de rassembler les divers groupes ethniques et religieux qui cohabitent à Chtip, perpétuant ainsi un sentiment d’appartenance à la ville et à ses traditions.

Documents

Décision 8.COM 8.27

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : La fête des Quarante saints martyrs procure aux divers groupes ethniques et religieux présents à Chtip un sentiment d’identité et de continuité, tout en renforçant le respect mutuel, la cohésion sociale et l’intégration ;
  • R.2 : L’inscription de la fête des Quarante saints martyrs sur la Liste représentative pourrait contribuer à la visibilité du patrimoine culturel immatériel en encourageant le dialogue entre les différents groupes sociaux, religieux et ethniques et en favorisant le respect de la diversité culturelle ;
  • R.3 : Les mesures de sauvegarde y compris la recherche, la documentation et la publication impliqueront diverses communautés et organismes publics ;
  • R.4 : La candidature a été initiée par les communautés de Chtip qui ont été largement tenues informées de la procédure et dont le représentant, le Maire de Chtip, a donné, en leur nom, son consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : En 2011, la fête a été incluse en tant que « Patrimoine culturel important » dans le Registre national du patrimoine culturel, maintenu par le Ministère de la culture.

Rappelle l’importance d’utiliser un vocabulaire approprié et d’éviter des expressions telles que « authenticité ».

Diaporama

Vidéo


© Ministry of Culture of the Republic of Bulgaria, 2013

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO