string(9) "index.php" UNESCO Secteur de la culture - Patrimoine immatériel - Convention 2003 :
http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00853

Le zhusuan chinois, connaissances et pratiques du calcul mathématique au boulier

Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Chine

Identification

Description

Le zhusuan chinois, connaissances et pratiques du calcul mathématique au boulier

Le zhusuan chinois est une méthode traditionnelle ancienne et respectée de calcul mathématique au moyen d’un boulier. Ses praticiens peuvent faire des additions, des soustractions, des multiplications, des divisions, des multiplications exponentielles, calculer des racines et faire des équations plus compliquées en déplaçant des boules le long des tiges du boulier selon des formules prédéfinies. Le zhusuan chinois a joué un rôle vital en donnant une impulsion aux études mathématiques, en encourageant la pratique algorithmique et en nourrissant l’intelligence. Les formules orales du zhusuan sont construites sur des rimes faciles à retenir représentant les règles de calcul et résumant les opérations arithmétiques. Les débutants peuvent se livrer à des calculs rapides après un entraînement sommaire tandis que les praticiens chevronnés gagnent généralement en agilité d’esprit. Le zhusuan est très répandu dans la vie chinoise et est un symbole important de la culture traditionnelle chinoise, créant ainsi un fort sentiment d’identité culturelle. Il a été transmis de génération en génération au moyen de méthodes traditionnelles d’enseignement oral et d’auto-apprentissage. La formation au calcul mental avec un boulier est supposée améliorer les capacités mentales, d’attention et de mémoire de l’enfant. De nos jours, le zhusuan contribue à l’avancement des techniques de calcul, du schéma cognitif, de la psychologie de l’éducation et du développement intellectuel. Il a également une grande influence sur divers champs de la créativité culturelle, y compris les coutumes populaires, la langue, la littérature, la sculpture et l’architecture.

Documents

Décision 8.COM 8.8

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le zhusuan est considéré par les Chinois autant comme un symbole culturel de leur identité que comme un objet pratique ; il est transmis de génération en génération, c’est également une technique de calcul adaptée à de multiples aspects de la vie quotidienne ; ayant des fonctions socio-culturelles multiformes et offrant au monde un système de connaissances alternatif ;
  • R.2 : L’inscription du zhusuan chinois sur la Liste représentative pourrait contribuer à mettre en valeur la visibilité du patrimoine culturel immatériel et à encourager le respect envers la créativité humaine ; en particulier en tant qu’exemple d’adaptation aux besoins contemporains ;
  • R.3 : Les efforts actuellement entrepris afin de protéger et de promouvoir le zhusuan chinois sont décrits et les mesures de sauvegarde proposées, telles que la publication de travaux de recherche sur l’élément, la création de manuels et la promotion de l’élément au moyen de concours, de séances de démonstration et de séminaires sont soutenues par l’État partie et les organisations concernées ;
  • R.4 : L’élément a été proposé à l’inscription avec la participation active de l’Association chinoise du boulier et du calcul mental, ainsi que celle des détenteurs, des spécialistes, des organisations, et en coopération avec les autorités régionales et nationales. Les communautés ont fourni leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : Le zhusuan chinois a été inclus en 2008 dans la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel maintenue par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2012 Chinese Abacus and Mental Arithmetic Association (CAMAA)

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO