La danse traditionnelle Ainu


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 by Ainu Association of Hokkaido
Le peuple ainu est un peuple aborigène qui vit aujourd’hui principalement à Hokkaidō, dans le nord du Japon. La danse traditionnelle Ainu est exécutée lors de cérémonies et de banquets, dans le cadre des nouveaux festivals culturels, ou bien en privé dans le cadre de la vie quotidienne. D’une grande diversité d’expression, elle est étroitement liée au mode de vie et à la religion du peuple ainu. Dans son style traditionnel, les danseurs forment un grand cercle. Parfois, les spectateurs les accompagnent en chantant, mais aucun instrument de musique n’est jamais utilisé. Certaines danses consistent à imiter les cris et les mouvements des animaux ou des insectes ; d’autres, comme la danse du sabre ou la danse de l’arc, sont des danses rituelles ; pour d’autres encore, la finalité est l’improvisation ou le seul divertissement. Le peuple ainu, qui croit à l’existence de divinités dans le monde qui l’entoure, a souvent recours à cette tradition de la danse pour leur rendre un culte et remercier la nature. La danse occupe également une place centrale dans les cérémonies officielles, comme la cérémonie ''Iyomante,'' durant laquelle les participants renvoient au paradis une divinité déguisée en ours après s’en être nourri, en imitant la gestuelle d’un ours vivant. Pour le peuple ainu, la danse contribue à consolider les relations avec le monde naturel et religieux et constitue un lien avec d’autres cultures arctiques en Russie et en Amérique du Nord.