La dentellerie en Croatie


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 by Ministry of Culture
Au moins trois traditions distinctes de dentellerie sont encore vivantes en Croatie, principalement dans les villes de Pag sur la côte adriatique, de Lepoglava dans le nord du pays et de Hvar sur l’île dalmate éponyme. La dentelle à l’aiguille de Pag était à l’origine destinée aux vêtements ecclésiastiques, aux nappes et aux ornements de vêtements. Elle consiste à décorer de motifs géométriques un fond en forme de toile d’araignée. Elle est transmise aujourd’hui par les femmes âgées de la communauté qui proposent des stages d’une année. La dentelle au fuseau de Lepoglava est réalisée en tressant un fil enroulé sur des fuseaux ; elle est souvent utilisée pour faire des rubans pour les costumes traditionnels ou vendue aux fêtes de village. Un festival international de la dentelle célèbre cet art tous les ans. La dentelle en fil d’aloès est réalisée en Croatie uniquement par les sœurs bénédictines de la ville de Hvar. Les minces fils blancs sont fabriqués à partir de feuilles fraîches d’aloès et tissés en filet ou autre motif sur carton. Les pièces ainsi produites sont un symbole de Hvar. Chaque variété de dentelle a été longtemps produite par des femmes de la campagne comme source de revenus complémentaires et a laissé une marque permanente sur la culture de la région. Cet artisanat, qui produit une composante importante des vêtements traditionnels, est en soi le témoignage d’une tradition culturelle vivante.