La pratique du chant et de la musique bećarac de Croatie orientale


Inscrit en 2011 (6.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 by Ministry of Culture of Croatia
La musique bećarac est un genre populaire en Croatie de l’est qui plonge ses racines dans les cultures de la Slavonie, du Baranja et de la Syrmie. La communication entre ceux qui la pratiquent est essentielle : les solistes échangent leurs lignes vocales, cherchant à se dépasser les uns les autres en inventant, rivalisant, combinant des vers décasyllabiques et en façonnant la mélodie, accompagnés d’un groupe de chanteurs et d’ensembles de tambura. Cette musique, qui véhicule les valeurs de la communauté, permet aussi aux chanteurs d’exprimer des pensées et des sentiments qui pourraient être déplacés s’ils étaient proférés directement ou dans d’autres contextes. Chaque soliste façonne son chant en fonction du contexte, la prestation durant aussi longtemps que la créativité et l’énergie des chanteurs le permettent. Les solistes doivent posséder une voix puissante et un répertoire très étendu de distiques anciens et nouveaux ; ils doivent être à la fois doués, rapides et habiles pour les choisir et les combiner. De nos jours, il y a presque autant d’hommes que de femmes parmi les détenteurs de la tradition. La musique bećarac est très répandue dans les communautés de l’est de la Croatie et continue à s’inscrire dans une pratique vivante : soit dans un contexte totalement informel de pratique de la musique, soit dans le cadre d’événéments festifs et de célébrations contemporains. Il existe également de nombreux sous-types de bećarac qui viennent s’ajouter aux particularités introduites par les solistes. La musique bećarac est donc un genre extraordinairement vivant et dynamique qui est recréé à chaque exécution.