La procession du Saint-Sang à Bruges


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2009 Stad Brugge
Chaque année au printemps, entre 30 000 et 45 000 spectateurs se rassemblent au cœur de la ville belge de Bruges pour assister à la Procession du Saint-Sang le jour de l’Ascension, quarante jours après Pâques. Cette parade haute en couleurs, est un rite qui remonte au XIIIe siècle ; un citoyen de Bruges avait déclaré, à cette époque, avoir rapporté de la deuxième croisade la relique du Sang sacré de Jésus-Christ. Conduits par les trente notables de la ville membres de la Noble Confrérie du Saint-Sang et accompagnés par des fanfares, plus de 1 700 citoyens à pied, à cheval ou dans des chars font revivre des scènes de l’Ancien Testament, de la vie de Jésus et de l’histoire de Bruges. Les divers groupes de citoyens vont ensuite vénérer la relique, puis la procession s’achève par un office de prières, prononcé en plusieurs langues, pour permettre aux spectateurs venus du monde entier de suivre la cérémonie. Pendant des siècles, cette cérémonie a joué un rôle important dans l’expression de l’identité des habitants de Bruges et a été l’occasion de rencontres avec des populations venues de l’extérieur de la ville. Les participants, de tous âges, familles et communautés, forment un échantillon représentatif de la population. Certains habitants participent à l’événement depuis quarante ou cinquante ans, et ceux qui ont quitté la ville y reviennent souvent pour vivre le « plus beau jour de Bruges ». La Procession est un exemple vivant de la façon dont une cérémonie collective peut cimenter l’unité d’une ville au travers de l’interprétation rituelle de son histoire et de ses croyances.