Le festival du Bateau-Dragon


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 Beijing Music Floated Culture Communication Limited
À partir du cinquième jour du cinquième mois lunaire, les membres de divers groupes ethniques en Chine et dans le monde célèbrent le festival du Bateau-Dragon, en particulier dans les biefs moyens et inférieurs de la rivière Yangtze. Si les festivités varient d’une région à l’autre, elles n’en présentent pas moins des points communs. Parallèlement à une cérémonie commémorative destinée à offrir des sacrifices à un héros local, sont organisés des événements sportifs, tels que régates de bateaux-dragons, circuits en bateaux-dragons, et tir sur cibles constituées de branches de saule ; des repas de boulettes de riz, d’œufs et de vin rouge soufré ; et des divertissements folkloriques avec pièces d’opéra, chants et danses de la licorne. Chaque région vénère un héros particulier : le poète romantique Qu Yuan dans les provinces de Hubei et de Hunan, Wu Zixu (un vieil homme qui, selon la légende, est mort en pourfendant un dragon dans la province de Guizhou) dans le sud de la Chine et Yan Hongwo dans la province de Yunnan pour la communauté Dai. Le festival est aussi l’occasion pour les participants de conjurer les maladies en se baignant dans une eau parfumée de senteurs florales, en portant de la soie de cinq couleurs, en suspendant au-dessus de leurs portes des plantes, telles qu’armoise (moxa) et acore calame, et en collant sur leurs fenêtres des silhouettes découpées dans du papier. Le festival du Bateau-Dragon renforce les liens dans les familles et crée un chemin vers l’harmonie entre l’humanité et la nature. Il encourage aussi l’expression de l’imagination et de la créativité et contribue à raviver le sentiment d’identité culturelle.