Le langage sifflé de l’île de la Gomera (îles Canaries), le Silbo Gomero


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 by Juan Ramón Hernandez y David Baute. Gouvernement des Canaries
Le langage sifflé de l’île de la Gomera (îles Canaries), appelé Silbo Gomero, reproduit la langue habituellement parlée sur l’île (castillan) par des sifflements. Transmis pendant des siècles de maître à élève, il est le seul langage sifflé au monde pleinement développé et pratiqué par une communauté importante (plus de 22 000 habitants). Le langage sifflé substitue à chaque voyelle ou consonne un sifflement donné : deux sifflements distincts remplacent les cinq voyelles du castillan, et quatre sifflements servent de consonnes. Les sifflements se distinguent par leur hauteur et le fait qu’ils soient interrompus ou continus. Avec de la pratique, les locuteurs peuvent transmettre n’importe quel message. Des variantes selon les lieux existent et permettent d’identifier l’origine des locuteurs. Enseigné dans les écoles depuis 1999, le Silbo Gomero est connu par la quasi-totalité des habitants et pratiqué par une forte majorité, notamment les personnes âgées et les jeunes. Il est également utilisé lors des fêtes et cérémonies, y compris religieuses. Pour éviter sa disparition à l’instar des langages sifflés d’autres îles des Canaries, il est nécessaire de renforcer sa transmission et de valoriser le Silbo Gomero en tant que patrimoine culturel immatériel cher aux habitants de la Gomera et de toutes les îles Canaries.