Le Mariachi, musique à cordes, chant et trompette


Inscrit en 2011 (6.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Le Mariachi est à la fois une musique traditionnelle mexicaine et un élément fondamental de la culture mexicaine. Les groupes Mariachis traditionnels, composés de deux musiciens ou plus, portent des costumes régionaux inspirés du costume charro et interprètent un large répertoire de chants sur des instruments à cordes. Les ensembles qui jouent la musique Mariachi « moderne » comprennent des trompettes, des violons, la vihuela et le ''guitarrón'' (guitare basse), et peuvent être composés de quatre musiciens et plus. Le vaste répertoire inclut des chants de différentes régions, des jarabes, des menuets, des polkas, des ''valonas'', des scottishes, des valses et des sérénades, en plus des ''corridos'' (ballades typiquement mexicaines relatant des histoires de batailles, de hauts faits et d’amour) et des chants traditionnels décrivant la vie rurale. La musique Mariachi moderne a adopté d’autres genres tels que les chants ranchera, le boléro ranchero et même la ''cumbia'' de Colombie. Les paroles des chants Mariachi parlent de l’amour de la terre, de la ville natale, du pays d’origine, de la religion, de la nature, des compatriotes et de la force du pays. L’apprentissage à l’oreille est le principal moyen de transmission de la musique Mariachi traditionnelle et le savoir-faire est généralement transmis de père en fils ainsi qu’à l’occasion des événements festifs, religieux et civils. La musique Mariachi transmet des valeurs de respect pour le patrimoine naturel des régions du Mexique et pour l’histoire locale ; la langue employée est l’espagnol et les différentes langues indiennes du Mexique occidental.