Le Nestinarstvo, messages du passé : le panagyr des saints Constantin et Hélène dans le village de Bulgari


Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2008 Ministry of Culture of Republic of Bulgaria
Le rite Nestinarstvo de la danse sur le feu est le point culminant du rituel Panagyr : festival en l’honneur des saints patrons Constantin et Hélène, il se tient chaque année, les 3 et 4 juin, dans le village de Bulgari, situé dans la région du mont Strandzha au sud-est de la Bulgarie. Le rituel a pour objet de garantir aux villageois bien-être et fécondité. Le matin, se déroule la célébration solennelle des rituels et cérémonies sacrés, suivie d’une procession qui accompagne, au son du tambour et de la cornemuse, les porteurs des icônes sacrées représentant les deux saints jusqu’à la source d’eau sacrée qui se trouve à l’extérieur du village. A la source, de l’eau sacrée et des bougies, gages d’une bonne santé, sont distribuées à toute l’assemblée présente. Le point culminant du festival a lieu le soir, avec une danse sur le feu, réputée être la plus haute forme de vénération des saints. Guidée par le tambour sacré, l’assemblée forme un cercle silencieux autour des braises incandescentes, puis les Nestinari, chefs spirituels et matériels servant d’intermédiaires par lesquels les saints expriment leur volonté, entrent les uns après les autres à l’intérieur du cercle et commencent à marcher sur les braises. Pratiqué autrefois dans une trentaine de villages voisins bulgares et grecs, le rituel Nestinarstvo ne subsiste plus aujourd’hui que dans le village de Bulgari, où vit une centaine d’habitants seulement. Pendant le Panagyr, toutefois, des milliers de personnes s’y rassemblent, rejointes depuis quelques années par de nombreux Grecs qui se joignent au rituel.