Le sankirtana, chants rituels, tambours et danses du Manipur


Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2009 by Sangeet Natak Akademi
Le sankirtana englobe un ensemble d’arts interprétés afin d’accompagner certaines fêtes religieuses et certaines étapes de la vie des Vaishnavas, dans les plaines du Manipur. Les pratiques du sankirtana se concentrent sur le temple où les interprètes racontent les vies et les actes de Krishna au moyen de chansons et de danses. Typiquement, lors d’une interprétation, deux joueurs de tambour et environ dix chanteurs-danseurs jouent dans une vaste salle ou dans la cour d’une maison, entourés de dévots assis. La dignité et le flot de l’énergie esthétique et religieuse sont sans pareils, provoquant les larmes des membres du public et leur prostration devant les interprètes. Le sankirtana a deux fonctions sociales principales : il réunit les gens lors d’occasions festives tout au long de l’année, agissant ainsi comme une force de cohésion au sein de la communauté vaishnava du Manipur, et il établit et renforce les relations entre les individus et la communauté à l’occasion de cérémonies liées aux cycles de la vie. Le sankirtana est ainsi considéré comme une manifestation visible de Dieu. Le sankirtana de Manipur est une pratique pleine de vitalité qui promeut une relation organique avec le peuple ; en effet, toute la société est impliquée dans sa sauvegarde avec des connaissances et compétences spécifiques transmises traditionnellement de mentor à disciple. Il agit en harmonie avec la nature dont la présence est reconnue par de nombreux rituels.