http://www.unesco.org/culture/ich/fr/USL/00322

L’imprimerie chinoise à caractères mobiles en bois

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

Pays : Chine

Identification

Description

L’imprimerie chinoise à caractères mobiles en bois

Une des plus vieilles techniques d’imprimerie au monde, l’imprimerie à caractères mobiles en bois est conservée dans le comté de Rui’an, dans la province du Zhejiang, où elle est utilisée dans la compilation et à l’impression de la généalogie des clans. Les hommes apprennent à tracer et à graver les caractères chinois qui sont ensuite disposés sur une plaque d’impression et imprimés. Cela exige d’abondantes connaissances historiques et une maîtrise de la grammaire du vieux chinois. Puis les femmes entreprennent les travaux de découpage du papier et de reliure jusqu’à ce que les généalogies imprimées soient terminées. Les caractères mobiles peuvent être réutilisés à maintes reprises après le démontage de la plaque d’impression. Tout au long de l’année, les artisans transportent les jeux de caractères en bois et le matériel d’imprimerie jusque dans les salles des ancêtres au sein des communautés locales. Là, ils dressent et impriment à la main la généalogie du clan. Une cérémonie marque l’achèvement de la généalogie et les imprimeurs la déposent dans une boîte mise sous clef afin d’être préservée. Les techniques de l’imprimerie à caractères mobiles en bois se transmettent par cœur et de vive voix dans les familles. Toutefois, la formation intensive exigée, le faible revenu généré, la vulgarisation des techniques d’impression numérique et l’enthousiasme amoindri à dresser les généalogies ont tous contribué à une diminution rapide du nombre d’artisans. À présent, il ne reste plus que onze personnes de plus de 50 ans qui maîtrisent l’ensemble des techniques. Si elle n’est pas sauvegardée, cette pratique traditionnelle aura bientôt disparu.

Documents

Décision 5.COM 5.3

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente comme suit :

  • U1 : Les connaissances et savoir-faire de l’imprimerie à caractères mobiles en bois se transmettent depuis des générations dans le comté de Rui’an, ce qui représente une source de fierté et d’identité locales ; la tradition maintient sa viabilité grâce à son association avec les généalogies des clans qui sont elles-mêmes les répertoires écrits de la mémoire culturelle de la communauté ;
  • U2 : La complexité des techniques artisanales et la profonde connaissance de l’histoire et de la langue chinoises requises pour pratiquer la tradition sont décourageantes aux yeux des jeunes générations, si bien que la continuité et la future transmission de l’élément sont menacées ; la concurrence des technologies d’impression numérique met sérieusement en péril l’imprimerie à caractères mobiles en bois ;
  • U3 : Des mesures de sauvegarde ont été élaborées, en insistant sur le caractère très urgent du renforcement de la transmission des anciens maîtres imprimeurs aux plus jeunes et en cherchant à permettre à la communauté concernée de continuer à pratiquer à l’avenir l’imprimerie à caractères mobiles en bois ;
  • U4 : La proposition de candidature est le fruit d’une étroite collaboration entre les représentants de l’État et les maîtres praticiens de l’imprimerie à caractères mobiles, lesquels lui ont accordé leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • U5 : En juin 2008, sur l’approbation du Conseil d’État chinois, l’imprimerie à caractères mobiles en bois a été inscrite sur la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel administrée par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la Culture.

Diaporama

Vidéo


© 2009 Culture Ministry


Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO