string(9) "index.php" UNESCO Secteur de la culture - Patrimoine immatériel - Convention 2003 :

RSS

La République dominicaine sur la voie de la mise en œuvre de la Convention 2003

Défilé de Guloyas
08 mars 2013 – Des représentants d’institutions gouvernementales et non gouvernementales, d’universités ainsi que de la société civile, issus d’un large éventail d’acteurs dominicains impliqués dans la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, se réunissent à Saint-Domingue du 11 au 15 mars pour un atelier intensif de cinq jours de renforcement des capacités sur la mise en œuvre effective de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Cette réunion inaugure la participation de la République dominicaine à un projet régional de renforcement des capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans les Caraïbes qui sera mené tout au long de 2013 par le Bureau régional pour la culture en Amérique latine et dans les Caraïbes de l’UNESCO, grâce à la généreuse contribution de la Norvège au Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Partie intégrante de la stratégie globale de l’UNESCO pour le renforcement des capacités, le projet s’appuie sur l’engagement de longue date de la République dominicaine pour soutenir les détenteurs de son patrimoine culturel immatériel, en particulier les troupes de théâtre Cocolo et les Congos de Villa Mella – deux communautés étroitement liées aux deux éléments que la République dominicaine a inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Animé par deux membres du réseau d’experts certifiés par l’UNESCO, M. Edis Sánchez (République dominicaine) et Mme Adriana Molano (Colombie), et organisé avec la collaboration de la Commission nationale dominicaine pour l’UNESCO, ces séances permettront d’établir les bases d’un cadre durable pour la mise en œuvre efficace et à long terme de la Convention de 2003.

20 mars 2013 – Amérique centrale : lancement d’un programme de renforcement des capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel06 mars 2013 – Le Cambodge réoriente ses méthodes d’inventaire du patrimoine vivant