RSS

Le Cône Sud conclut son programme de renforcement de capacités

Tisserande de Villa Atamiqui, à 121 kilomètres de la ville capitale de Santiago del Estero
15 octobre 2013 – Les villes de Buenos Aires et de Santiago del Estero, sur les rives de la rivière Dulce dans le centre-nord de l’Argentine, accueillent deux sessions de formation du 14 au 22 octobre sur la préparation des candidatures à la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Deux membres du réseau de facilitateurs de l’UNESCO, Adriana Molano Arenas de Colombie et Monica Lacarrieu de l’Argentine, guideront 70 participants d’Argentine, Paraguay et Uruguay dans le processus de candidature, en mettant l’accent sur la conception de mesures de sauvegarde avec la participation des communautés concernées. En combinant une formation théorique sur les procédures de candidature avec des exercices pratiques d’évaluation de fausses candidatures, ces ateliers offrent l’occasion de clarifier les différents objectifs de chacun des mécanismes internationaux établis par la Convention afin que les décideurs puissent les utiliser de manière appropriée et efficace.

Organisés sous les auspices du Secrétariat de la Culture de la Nation et avec la précieuse collaboration des gouvernements de la province de Santiago del Estero et de la ville autonome de Buenos Aires, ces ateliers marquent la fin d’un programme de renforcement des capacités mis en œuvre depuis 2011 dans le Cône Sud avec le soutien du Fonds-en-dépôt UNESCO/Japon pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. L’engagement des pays bénéficiaires sera déterminant pour continuer à utiliser la Convention comme un outil efficace de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Plus d’informations: www.unesco.org.uy/cultura

17 octobre 2013 – La Mauritanie se lance dans le renforcement des capacités pour la sauvegarde de son patrimoine vivant14 octobre 2013 – Une nouvelle étape pour les inventaires du patrimoine vivant d’Ouzbékistan