RSS

Le Cambodge et les Samoa en bonne voie vers la sauvegarde de la richesse de leur patrimoine culturel immatériel

Le Ballet royal du Cambodge
22 octobre 2013 – L’UNESCO continue à aider plusieurs pays de la région Asie-Pacifique à sauvegarder leur patrimoine culturel immatériel. Grâce au soutien généreux du Gouvernement du Japon, deux activités distinctes ont été prévues pour le mois d’octobre 2013.

La première permettra aux Samoa de renforcer leurs capacités nationales pour la sauvegarde de la richesse de leur patrimoine immatériel grâce à un atelier d’inventaire impliquant les communautés de six jours qui se tiendra du 21 au 26 octobre 2013 sur l’île de Savaii. Organisé par le bureau de l’UNESCO à Apia en collaboration avec les autorités samoanes nationales et locales, cet atelier facilité par deux experts formés par l’UNESCO Noriko Aikawa du Japon, et Anthony Parak de Papouasie-Nouvelle-Guinée, rassemblera une cinquantaine de participants, parmi lesquels des dépositaires du PCI, des dirigeants traditionnels, des hauts fonctionnaires responsables de la sauvegarde du PCI, des ONG, des organisations communautaires, etc. Il vise à améliorer les capacités nationales des Samoa, tant au niveau des institutions gouvernementales que de la société civile, à sauvegarder leur patrimoine culturel immatériel sur le long terme notamment grâce à l’inventaire des composantes du patrimoine culturel immatériel, à la participation active des communautés concernées par cet exercice et à l’expérience pratique du village de Gataivai, sur l’île de Savaii.

La seconde activité est un atelier portant sur la préparation des dossiers de candidatures à la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, qui se tiendra à Phnom Penh, Cambodge, du 21 au 25 octobre 2013. Mené par les facilitateurs formés par l’UNESCO, Suzanne Ogge, Australie, et Rahul Goswani, Inde, il s’agit du troisième et dernier évènement de la série portant sur le renforcement des capacités organisée ces 18 derniers mois aux fins de la sauvegarde des manifestations du patrimoine vivant du Cambodge. Cet atelier, organisé par le bureau de l’UNESCO à Phnom Penh en partenariat avec le Ministère de la Culture et des Beaux-arts, offrira une formation sur la manière de préparer des dossiers de candidature à la Liste de sauvegarde urgente et à la Liste représentative ainsi que des propositions pour le Registre des meilleures pratiques et des demandes d’assistance internationale. Cette formation apprendra aux participants à préparer un dossier de candidature complet en leur expliquant la manière dont les dossiers sont ensuite évalués et examinés. Les formateurs experts s’adresseront à une trentaine de participants dont des membres des agences publiques concernées, des académiciens, des praticiens du PCI et des membres de la communauté.

28 octobre 2013 – L’UNESCO approuve une aide d’urgence pour permettre au Mali de dresser un inventaire de son patrimoine immatériel17 octobre 2013 – La Mauritanie se lance dans le renforcement des capacités pour la sauvegarde de son patrimoine vivant