RSS

Le Sénégal se lance dans l’inventaire de ses musiques traditionnelles

Le xooy, une cérémonie divinatoire chez les Serer du Sénégal
13 août 2013 – Le Sénégal mobilise les autorités et les collectivités locales pour entreprendre l’inventaire de ses musiques traditionnelles dans la Vallée du Fleuve Sénégal au nord-est et dans la région de Kédougou au sud-est. Celles-ci regroupent une vaste diversité de traditions et de genres qui remplissent des fonctions sociales, spirituelles et culturelles fondamentales pour la cohésion sociale.

Les communautés concernées verront leurs capacités renforcées pour inventorier et gérer de manière durable une base de données sur les musiques traditionnelles et les savoir-faire artisanaux associés, afin de renforcer la viabilité de ces musiques et leur transmission aux générations futures. La base de données fournira également d’importantes sources pour la recherche, l’éducation et la promotion des artistes traditionnels.

Ce projet, qui devrait se terminer fin 2014, sera mené avec l’aide des autorités nationales, des collectivités locales, de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN), du Bureau Sénégalais des Droits d’Auteur (BSDA) et de l’Orchestre national du Sénégal, en coopération avec le Bureau de l’UNESCO à Dakar. Un montant de 80 789 dollars des États-Unis a été octroyé par le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à cette fin.

04 septembre 2013 – La Jamaïque progresse pour l’inventaire de son patrimoine vivant02 août 2013 – Les efforts pour le renforcement des capacités dans les pays africains lusophones se poursuivent