RSS

Un nouvel élan pour le patrimoine vivant dans les pays d’Amérique centrale

La tradition du théâtre dansé Rabinal Achí
20 septembre 2012 – Grâce à la généreuse contribution de l’Espagne au Fonds du patrimoine culturel immatériel, le Guatemala, le Honduras, le Salvador et le Nicaragua ont initié une série d’activités visant à renforcer leurs capacités institutionnelles pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent dans leurs pays. L’UNESCO a lancé une étroite collaboration avec ses partenaires nationaux afin de réviser les cadres politiques et législatifs et développer des systèmes d’inventaire. Cette action permettra d’identifier et de sauvegarder la riche diversité des systèmes de connaissances, de rituels et de pratiques culturelles que les communautés de cette sous-région veulent transmettre aux générations futures. Le travail se poursuivra sur une période de 18 mois.

Garifuna, Maya, afro-antillais, métisses et les autres communautés associées bénéficient de leur patrimoine vivant qui leur procure un sentiment de joie et d’appartenance tout en contribuant à leur bien-être et à leur développement durable. À une époque où les jeunes recherchent un avenir prometteur, leur implication dans la recréation du patrimoine vivant de chacun est porteuse de sens. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie mondiale de l’UNESCO de renforcement des capacités nationales pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

01 octobre 2012 – Bonne nouvelle pour le patrimoine vivant dans les Caraïbes14 septembre 2012 – Un film et une exposition pour célébrer le patrimoine culturel immatériel méditerranéen