Les jeunes du sud Togo redécouvrent les instruments de musique traditionnels

[alt]

6000 jeunes du sud Togo ont eu à cœur de découvrir les instruments de musique traditionnels de leur région grâce à une exposition itinérante qui s’est déroulée en du 14 au 28 janvier 2017 au Lycée de Tsévié ville I, chef-lieu de la région maritime. Cette exposition a constitué l’activité finale d’un projet d’une année mis en œuvre par la Commission nationale du patrimoine culturel (CNPC) du Togo pour la sauvegarde de cet élément du patrimoine culturel immatériel du Togo. Des animations pédagogiques ont permis aux jeunes et aux enseignants de se réapproprier les savoir-faire et les pratiques associés à ces instruments. Le projet avait pour objectif la réalisation d’un inventaire complet et la revitalisation de la chaîne de transmission intergénérationnelle. Ainsi, grâce au travail d’inventaire mené par 5 jeunes enquêteurs formés à cet effet, 96 différents instruments et pratiques y afférents ont été documentés avec la participation des communautés et un répertoire a été produit. De plus, 55 jeunes membres des communautés ont été formés à la facture des instruments par les praticiens eux-mêmes. Durant la formation, les maîtres d’atelier ont pu transmettre aux jeunes participants non seulement les notions essentielles sur les techniques de fabrication des instruments mais aussi les traditions et savoir-faire liés à ces instruments suscitant l’intérêt des plus jeunes pour les rituels, par exemple la sortie du tambour parlant Atopani et les tambours liés à la danse Kinkan ou encore les travaux de la forge à Yohonou.
Financé par le Fonds du patrimoine culturel immatériel de la Convention de 2003 ce projet constitue une phase pilote qui pourra être étendu à tout le territoire togolais.

Assistance internationale :