Exposition de photos « Patrimoine vivant : à la découverte de l’immatériel »

Bienvenue à cette version virtuelle de l’exposition de photos « Patrimoine vivant : à la découverte de l’immatériel »

L’exposition virtuelle est une version en ligne de l’exposition présentant plus de 100 photographies du patrimoine vivant sur les grilles de l’UNESCO à Paris du 12 avril 2007 au 14 janvier 2008. Depuis, cette exposition a été montrée sur Internet ainsi que dans d’autres pays : la Chine, les Émirats arabes unis, l’Éthiopie et la République dominicaine.

Accessibilité de l’exposition pour les personnes à déficience visuelle

Les personnes à déficience visuelle peuvent avoir accès à des pages Internet par exemple via une plage braille comme ici, et/ou en écoutant un synthétiseur vocal

Les personnes à déficience visuelle représentent 2,6% de la population selon l’Organisation Mondiale de la Santé. L’adoption de la Convention relative aux droits des personnes handicapées le 13 décembre 2006 démontre la préoccupation de la communauté internationale pour assurer l’ accès aux équipements physiques, sociaux, économiques et culturels, à la santé et à l’éducation ainsi qu’à l’information et à la communication pour jouir pleinement de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales. Par ailleurs, la Convention du patrimoine immatériel prête une attention toute particulière à la nécessité de faire davantage prendre conscience, en particulier parmi les jeunes générations, de l’importance du patrimoine culturel immatériel et de sa sauvegarde. L’exposition virtuelle de photographies de la section du patrimoine culturel immatériel Patrimoine vivant : à la découverte de l’immatériel offre l’opportunité de couvrir simultanément ces deux objectifs en mettant en place des approches innovantes pour améliorer l’accessibilité du site du patrimoine immatériel et d’élargir l’impact des programmes de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine vivant.

Une exposition virtuelle de photographies sur Internet offre de nouvelles possibilités techniques permettant de rendre le contenu visuel accessible aux personnes à déficience visuelle. Si le contenu est correctement configuré en ligne, les personnes à déficience visuelle peuvent maintenant avoir accès au travers d’Internet à une source considérable d’informations digitales interprétables par des procédés techniques tels que les plages Braille, les synthétiseurs vocaux ou les loupes d’écran. Ces technologies ne concernent pas seulement l’information textuelle : ils peuvent aussi rendre les photographies et les autres images accessible finalement aux déficients visuels.

Copie d’écran montrant une partie d’une photographie et la description visuelle correspondante

La Section du patrimoine culturel immatériel a décidé, en partenariat avec l’Institut national des jeunes aveugles à Paris (INJA), de rendre l’exposition “Patrimoine vivant: à la découverte de l’immatériel” totalement accessible aux personnes à déficience visuelle. Grâce à un travail effectué avec les étudiants de l’INJA, nous avons étudié et amélioré la navigabilité générale du site du patrimoine immatériel. Nous avons aussi élaboré des descriptions visuelles de toutes les photographies afin que les personnes à déficience visuelle puissent avoir, face à l’exposition, une expérience proche de celle des voyants. Au travers de ces descriptions visuelles, lues par des synthétiseurs vocaux ou présentées sur des plages Braille, les visiteurs à déficience visuelle ont maintenant un accès à l’intégralité du contenu de l’exposition, augmentant ainsi leur connaissance du patrimoine immatériel et leurs possibilités de jouir pleinement des droits de l’homme consacrés dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Pour plus d’informations sur cette initiative, merci de contacter Mme An-Heleen de Greef ou M Hugues Sicard.

Exposition au Siège de l’UNESCO, à Paris, du 12 avril 2007 au 14 janvier 2008

Exposition photo, Paris
  • Date : du 12 avril 2007 au 14 janvier 2008
  • Sponsor : Cette exposition a pu voir le jour grâce au soutien du Gouvernement japonais ainsi qu’au concours de Samsung.

L’exposition était composée de plus de cent photographies évoquant des traditions orales, des musiques, des danses et théâtres traditionnels, des pratiques sociales, des rituels et des festivals, ainsi que de connaissances et savoir-faire traditionnels que les communautés et les groupes du monde entier. La sélection de photographies présentait les 90 chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité proclamés par l’UNESCO repartis dans le monde entier, ainsi que d’autres initiatives de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Sans l’aide des communautés concernées, des Délégations permanentes auprès de l’UNESCO ainsi que des chercheurs et des organisations du monde entier qui contribuent à la sauvegarde du patrimoine immatériel, il n’aurait pas été possible de réunir l’ensemble des photographies présentées dans le cadre de cette exposition, et nous les remercions chaleureusement, ainsi que le gouvernement du Japon pour leur soutien financier pour l’exposition originelle et pour l’initiative concernant l’accessibilité.

  • Inauguration le 12 avril 2007:
    Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO (français)
    Discours de S. Exc. M. Seiichi Kondo, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiare, délégué permanent du Japon auprès de l’UNESCO (français)
  • Avis aux médias