http://www.unesco.org/culture/ich/es/estado/España

Instituciones, organizaciones, contactos

Instituciones nacionales

Permanent Delegation of the Kingdom of Spain to UNESCO
Maison de l’UNESCO
Bureau M6.14
1, rue Miollis
75732 PARIS Cedex 15
dl.spain@unesco-delegations.org

Comisión Nacional Española de Cooperación con la UNESCO
Avda. de los Reyes Católicos 4
28040 Madrid
5ª planta
España
hispaunesco@aecid.es

Autoridad designada para el uso del emblema:

Ministerio de Educación, Cultura y Deporte de España
Plaza del Rey
1. 4a Planta.
28071 Madrid
+34 91 701 7035
elisa.decabo@mecd.es;esther.rodriguezg@mecd.es

Véase mas sobres el uso del emblema

Contactos UNESCO

Sede de la UNESCO (sección del PCI)
Responsable regional:
Scepi, Giovanni (g.scepi@unesco.org)

ONGs acreditadas ubicadas en este país

Nombre, dirección y fuenteActividades en el PCI
Centre UNESCO de Catalunya
Centro UNESCO de Cataluña
Centre UNESCO de Catalogne [fr]
c/ Mallorca 285 pral.
08037 BARCELONA
ESPAÑA
URL: http://www.unescocat.org
Tel.: +34 934 763 273

Pedido de acreditación n° 90004: francés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1984
Costo: U.S.$2576155
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- knowledge and practices concerning nature and the universe
- Promotion of the Convention. Assistance to local projects of candidatures to the List. Information and assistance to media, institutions and individuals on intangible heritage. Traditions, savoir-faire et pratiques liés à l'alimentation.

Medidas de salvaguardia:

- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education

Países principales de actividades:

España

Objetivos:
Les objectifs du Centre UNESCO de la Catalogne sont de diffuser les idéaux, les documents et les activités de l’UNESCO dans les domaines éducatif, du patrimoine, de l’accès à la connaissance, et du développement durable ; et d’encourager la culture de la paix, et l’éducation en matière de valeurs et de droits de l’homme, la diversité culturelle et linguistique, et le dialogue interreligieux.
Il constitue aussi un canal pour véhiculer la contribution de la communauté culturale catalane aux grands défis de l'humanité.
Il apporte information, assistance téchnique et soutien aux divers réseaux UNESCO actifs en Catalogne : chaires universitaires, écoles associées, bibliothèques, associations et clubs. Ses activités s'adressent aux institutions publiques et privées, aux médias et à la société dans son ensemble.
Dans le domaine du patrimoine immatériel ses objectifs sont d'encourager la mise en oeuvre des instruments normatifs de l'UNESCO par les autorités concernées et de proumouvoir la sauvegarde et la mise en valeur sociale du patrimoine, notamment à travers d'actions reliant ses divers domaines d'activité : développement durable, éducation, dialogue interculturel et inter-religieux, droits de l'homme... Il constitue à la fois un pont entre l'échelle internationale et l'échelle locale des organismes officiels, et entre les administrations publiques et les individus et groupes qui constituent la communauté catalane.
Actividades:
Le Centre UNESCO de Catalogne informe et conseille le Centre de Promotion de la Culture Populaire et Traditionnelle Catalane du Gouvernement de Catalogne. Depuis l'entrée en vigueur de la Convention il a informé les divers niveaux administratifs du Gouvernement des obligations qui en découlent conformément à ses compétences exclusives dans le domaine de la culture qui lui correspondent par l'organisation politique et territoriale espagnole.
En mai 2006 le Centre a publié la version catalane de la Convention.
Le chef de la Division de Patrimoine du Centre UNESCO de Catalogne a participé comme observateur à la deuxième session extraordinaire du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Sofia, ainsi qu'à la deuxième Assemblée générale des États parties à la Convention. Suite à une demande du Centre de Promotion de la Culture Populaire et Traditionnelle Catalane il a élaboré des rapports complets de ces deux réunions.
Le Centre a également produit pour le Gouvernement catalan en février-mai 2008 une "Étude préalable pour la mise en oeuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel : définition et système d'inventaire du patrimoine immatériel", qui devrait être suivie prochainement par l'élaboration d'un plan pour la mise en oeuvre de la Convention.
Il répond aux nombreuses demandes d'information sur le patrimoine immatériel provenant des autorités provinciales et locales, des médias, d'associations ou d'individus. À travers le Centre Interreligieux de Barcelone dont il assure la gestion, le Centre UNESCO de Catalogne a collaboré à la formation des employés des Services Funéraires et des Cimetières de Barcelone par rapport aux croyances, traditions et pratiques liées à la mort des diverses traditions religieuses.
En septembre 2006 il a publié un calendrier interreligieux consacré aux croyances, traditions et pratiques des diverses traditions religieuses liées à la mort. En septembre 2007 il a publié un calendrier interreligieux consacré aux croyances, traditions et pratiques des diverses traditions religieuses liées à l'alimentation.
En décembre 2007 le chef de la Division de Patrimoine est invité par le Bureau de l'UNESCO à Rabat à présenter une contribution à la Réunion Internationale sur le dialogue interculturel par le biais du patrimoine culturel, organisée à Casablanca.
Il est par ailleurs un expert en histoire et anthropologie de l'alimentation, membre de l'Observatoire de l'Alimentation de l'Université de Barcelone, du réseau de chercheurs de l'Institut Européen d'Histoire et Cultures de l'Alimentation, de l'Homme et l'Animal Société de Recherches Interdisciplinaires, du Conseil International d'Archéozoologie, entre autres. Il est conseiller scientifique de la Fondation Institut Catalan de la Cuisine consacrée à la promotion de la cuisine traditionnelle et il est également le coordinateur d'un projet sur l'évolution du patrimoine culinaire catalan impulsé par cette Fondation et l'Université de Barcelone. En mai 2008 il participe à la 1e Journée sur la culture alimentaire et la diversité dans les pays euroméditerranéens, organisée à Barcelone par le Ministère français de l'agriculture et de la pêche, le Département d'agriculture, alimentation et action rurale du Gouvernement catalan et l'Institut Européen de la Méditerranée.
Il est actuellement le coordinateur international du Projet Méditerranée Occidentale du Réseau d'Écoles Associées à l'UNESCO, dont un volet est consacré au patrimoine culturel.
Entre 1999 et 2004 il a organisé avec le Département de Culture du Gouvernement catalan les Journées de Pédagogie du Patrimoine adressées aux enseignants.
Le Centre UNESCO de Catalogne a assisté la Fédération Internationale des Associations de Thanatologie dans sa démarche pour collaborer avec l'UNESCO dans le domaine du patrimoine culturel immatériel relatif aux pratiques funéraires qui est son domaine d'activité. Il a présenté à la Conférence Générale de la Fédération en juin 2008 une conférence sur le patrimoine funéraire et l'action de l'UNESCO.
Il organise des cours à l'École de Police de Catalogne pour expliquer les traditions culturelles des principales populations immigrées.
Depuis 1987 il travaille pour la sauvegarde et la promotion de la diversité linguistique. Depuis 2006 il a mis sur pied un réseau international Linguapax à travers lequel il travaille avec des communautés linguistiques de partout dans le monde.
En 1998 il contribue à la création de l'ONG internationale Cultures du Monde, dont il assume le secrétariat. Ils publient ensemble dans le quotidien Avui en 2002 et 2004 deux séries d'articles sur 26 cultures minoritaires menacées.
Cooperación:
Le Centre UNESCO de Catalogne fait partie lui-même de la communauté culturelle catalane, à laquelle s'adressent au premier rang ses activités et pour laquelle il constitue un représentant international.
En avril 2006 il répond aux demandes d'information et de conseil de la part de la Mairie de Verges, de l'Association Passió de Olesa de Montserrat et du Conseil Assesseur de Culture Populaire du Gouvernement des Îles Baléares concernant des possibles candidatures de la procession de Verges, de la représentation de la Passion de Olesa et du Chant de la Sybille sur la Liste du Patrimoine Culturel Immatériel.
Depuis février 2007 il apporte son assistance à la Coordinadora de Colles Castelleres de Catalunya et à l'Association des Amis de la Rambla de Barcelone, qui souhaiteraient présenter des candidatures pour l'inscription des "castells" (tours humaines) et de La Rambla sur la Liste du Patrimoine Culturel Immatériel.
Le 12 juin 2007 il organise une session d'information pour les promoteurs d'éventuelles candidatures à la Liste du Patrimoine Culturel Immatériel qui lui ont adressé des demandes de renseignement : La Rambla, les "castells", le regime méditerranéen, la procéssion de Verges, la fête de Solsona et La Passió de Olesa.
Le chef de la Division de Patrimoine a participé à l'élaboration et l'édition d'un inventaire de la cuisine traditionnelle catalane sur la base d'un travail sur le terrain.
Le Centre UNESCO de Catalogne, pionnier international du dialogue interreligieux, travaille activement avec les membres des communautés religieuses pour faire connaître leurs traditions, leurs valeurs, leurs pratiques. Des spécialistes de chaque communauté participent à l'édition du calendrier interreligieux publié chaque année par
le Centre. En outre, il a publié en catalan, espagnol, français et anglais le matériel didactique "Venez à la fête" et organise des ateliers pour faire connaître aux jeunes les origines et les caractéristiques des principales fêtes des traditions religieuses. Les communautés ont également participé à la rédaction d'un vocabulaire des religions à
l'intention des médias, où l'on explique les traditions religieuses et leurs pratiques, et à la sélection de blagues de chaque religion, qui ont été publiées par le Centre UNESCO dans un livre.
Centro de Estudios Borjanos de la Institucion "Fernando el Catolico" - CESBOR
Centre d'Etudes Borjanos de l'Institution [fr]
Casa de Aguilar
50540 BORJA (Zaragoza)
ESPAÑA
URL: http://www.cesbor.com/
Tel.: +34 976867402

Pedido de acreditación n° 90059: francés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1968
Costo: U.S.$60000
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- traditional craftsmanship

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- preservation, protection
- promotion, enhancement
- revitalization

Países principales de actividades:

España

Objetivos:
El Centro de Estudios BOljanos es una entidad dependiente de la institución "Fernando el Católico" que desarrolla su actividad en 24 municipios de la provincia de Zaragoza (España) y tiene su serle en la Casa de Aguilar, un palacio del siglo XVI, rehabilitado con este fin, donde se encuentra su biblioteca, sala de investigadores, sala de exposiciones, salón de actos y oficinas.
Su actividad se centra en la investigación, difusión y promoción del Patrimonio Cultural de su zona de influencia. Dentro del mismo, uno de los objetivos prioritarios es el estudio, difusión y preservación del Patrimonio Cultural lnmaterial, a través de su Sección de Etnología. En este sentido, su labor se centra en la recopilación de materiales etnológicos, textos, músicas, etc. y en su difusión a través de distintas publicaciones.
Desde su fundación, uno de sus objetivos ha sido la creación de un Museo de Etnología, habiendo logrado reunir un importante conjunto de materiales.
Dispone de una revista cientifica propia: "Cuadernos de Estudios Borjanos", donde se dan a conocer los trabajos de investigación realizados. Tiene también un boletín informativo trimestral y varias series monográficas.
Actividades:
Dentro de las actividades del Centro que abarcan campos muy diversos: Arte, Arqueología, Historia, Bibliográfica etc. los trabajos relacionados con el Patrimonio Cultural lnmaterial se canalizan a través de la Sección de Etnología.
A 10 largo de estos 40 años de existencia han sido muchas las actividades desarrolladas para la preservaci6n de las tradiciones de la comarca. Entre alias destacan la realización de ciclos de conferencias, cursos y seminarios sobre esta materia y, asimismo, ha desempeñado un papel muy importante en la difusión de la artesanía tradicional de la zona
En la actualidad tiene en marcha un programa de trabajo para la publicación de los dances tradicionales de la comarca. Otro para la realización de documentales sobre antiguas tradiciones, y esta llevando a cabo un proyecto de investigación sobre tradiciones de los distintos municipios que incluye la recogida de datos sobre el ciclo
tradicional festivo, romances, coplas, músicas populares etc.
Cooperación:
Entre las experiencias mas destacadas figura la puesta en marcha de una Feria de Artesanía en Borja, creada en 1978 que sigue celebrándose todos los domingos del mes de agosto con participación de artesanos de la zona
Ha creado en diversos municipios grupos de personas que tienen como fin la recopilación del Patrimonio Cultural lnmaterial y, asimismo, ha puesto especial interés en la salvaguarda de una de las manifestaciones mas importantes, el dance, bailes de palos y espadas que se llevan a cabo con motivo de determinadas festividades en casi todas las localidades de la zona
Centro UNESCO de la Ciudad Autonoma de Melilla
UNESCO Centre for Melilla [en]
Centre pour l´UNESCO à Melilla [fr]
General Marina, 12 - 2º D
52001 MELILLA
ESPAÑA
URL: http://www.ugr.es/local/javera
Tel.: + 34 639 15 79 76; + 34 660 091 092

Pedido de acreditación n° 90002: francés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1996
Costo: U.S.$60000
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- performing arts
- social practices, rituals and festive events
- Convivence interculturelle

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- preservation, protection
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education

Países principales de actividades:

Argentina, Cuba, España, Gambia, Grecia, Italia, Paraguay (el), Rumania, Togo

Objetivos:
Promouvoir les hauts idéaux, principes et valeurs de l'UNESCO, tant en Espagne qu'aux divers régions de l'UNESCO (Europe, Amérique Latine et Caraïbes, etc.).
On peut concrétiser sur les suivants objectifs spécifiques:
- Développement durable, dans le cadre philosophique de l'UNESCO.
- Sauvegarde et mise en valeur du patrimoine culturel aussi bien matériel, dans ses volets historique-artistique et naturel, qu' intangible.
- Contribuer à la réussite des objectifs du millenium de l'ONU.
- Renforcer le modèle politique démocratique à travers la formation de la société civile.
Actividades:
Nous énumérons brièvement les dernières activités réalisés:
- Participation à la deuxième réunion du Comité Intergouvernemental de la Convention PCI, à Tokyo (Japon) du 3 au 7 septembre 2007.
- Participation aux Premières Journées Nationales sur la Protection de l'Environnement et le Patrimoine Culturel, à Matalascañas - Huelva (Espagne) du 3 au 6 octobre 2007.
- Participation au V Congrès Ibéroaméricaine de Parcs et Jardins Publiques, à San Miguel de Tucumán (Argentine) du 2 au 13 novémbre 2007.
- Organisation et tenue de la Rencontre Euro-Arabe du Réseau Civil de l'UNESCO, à Melilla (Espagne) du 21 au 24 novembre 2007.
- Participation en tant que conseiller de la Délégation Oficielle Espagnole à la 34 Conférence Générale de l'UNESCO, à Paris (France) pendant les mois d'octobre et novémbre 2007.
- Participation aux évènements du 25º anniversaire de la déclaration du Centre Historique de Florence (Italie) comme Patrimoine de l'Humanité, à Florence du 16 au 20 décembre 2007.
- Projets de coopération internationale pour le développement dans les domaines de la démocratie et le développement durable en Maroc et en Gambie, pendant ces dernières années.
Si vous voulez plus d'information vous pouvez consulter notre site web:
http://www.ugr.es/~javera/2-5-memoria.htm
Cooperación:
- Coopération pour favoriser la convivence interculturelle avec la population d'origine, culture et langue Tamazigth, dans la région du Rif, la population d'origine et culture juïve et la population d'origine et culture éuropéenne.
- Coopération avec la Fédération Nationale Gambienne sur l'origine et la route de l'esclavage.
- Coopération avec des groupes de recherche de la culture et la langue guaraní, en le Paraguay.
Centro Unesco de Navarra
Centre UNESCO de la Navarre [fr]
Plaza del Castillo, 43-bis 3º D
31001-PAMPLONA (NAVARRA)
ESPAÑA
URL: http://www.unescona.org
Tel.: +34 948 221089

Pedido de acreditación n° 90018: francés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1998
Costo: U.S.$131888
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- traditional craftsmanship

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- transmission, (non-)formal education

Países principales de actividades:

Congo, España, Perú

Objetivos:
Lignes de travail en conformité avec l´esprit de l´UNESCO. (Page 3 squema des lignes de travail)
Les objetifs du Centre UNESCO de la Nabarre sont répandre et developper l´esprit de l´UNESCO dan la societé civile.
Par rapport á l´ICH
EDUCATION: Nous sommes en conexion avec l´Université Publique de la Navarre (UPNA) travaillant en projets parálleles qui ferónt partie d´une chaire UNESCO dirigée par les Professeurs: Dra. Mª Jesus Goicoechea- Doyenne du Dpt. d´Education; Dr. Kepa Fernandez- Antrophologne.
CULTURE: Nous travaillons en divers projets propes:
- Point de rencontre du ICH (pages 5 a 8)
- Les vignobles dans la Route de St. Jaques. (Page 9).
- L´Olentzero (page 10)
En collaboration avec l´Université, l´Administration et des differents ONG´S.
Actividades:
A) Activités généraux: (voir ponint 5 et tableau page 3)
B) Activítés spécifiquex du ICH: (photocopie des travaux-ci joint). Ci-joint CD et pages
5/10.
Cooperación:
- Ci joint CD avec les 3 projets ICH
- Photocopie des acords avec l´Université el l´ANUE (pages 11-14).
- CD avec les 3 projets ICH
Centro UNESCO de San Sebastián
Calle Paseo de Colón 9 - 1º C
E-20002 SAN SEBASTIAN
ESPAÑA
URL: http://www.unescoeskola.org
Tel.: 94 3293168

Pedido de acreditación n° 90005: francés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1992
Costo: U.S.$22598
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- knowledge and practices concerning nature and the universe

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- preservation, protection
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education
- revitalization

Países principales de actividades:

Burkina Faso, Ecuador, Jamaica, Madagascar, Marruecos, Uruguay, Venezuela (República Bolivariana de)

Objetivos:
Le Centre UNESCO de Saint Sébastien s’attache de promouvoir la diffusion des idéaux de l’UNESCO à travers de la éducation internationale et l’encouragement de recherches éducatives importantes pour l’Organisation, visant à assurer la viabilité du patrimoine culturel immatériel, y compris la transmission, essentiellement par l'éducation non formelle et à distance. L’élaboration des matériaux didactiques pour l’éducation en matière de droits de l’homme et la promotion des valeurs universelles et de l’éducation interculturelle, surtout, à travers du Cours à Distance pour la Formation d’Animateurs UNESCO. Les buts sont :
- Fournir les instruments de base orientés à améliorer la qualité de l'intervention des professionnels Animateurs UNESCO Experts en Développement dans les communautés.
- Promouvoir des espaces pour se préparer dans l'analyse des problèmes internationaux, contribuant ainsi à l'enrichissement de la diversité culturelle.
- Aider à prendre conscience des nouvelles caractéristiques mondiales, de la diversité des communautés humaines et de l'interdépendance des pays ainsi que des relations entre les cultures.
- Sensibiliser envers les causes et les conséquences des phénomènes sociopolitiques.
- Analyser des méthodes pour faire face aux défis humains tels que la survivance, le développement, la pauvreté, l'environnement et le patrimoine culturel.
- Concevoir des plans et des activités tendant à l'amélioration intégrale d'une qualité de la vie modeste et prospère des communautés humaines en prenant en considération les desseins et directrices de l'ONU et l'UNESCO.
- Favoriser la création d'un profil professionnel reconnu à niveau international.
Actividades:
Les principaux activités et expérience du Centre UNESCO de Saint Sébastien en matière de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, sont la capacitacion et formation à travers du Cours d’Animateurs UNESCO. Ce cours poursuit :
La diffusion et transmision des objectifs de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à travers de la formation en éducation internationale, droits de l’homme, éducation pour la paix, diversité culturelle, développement soutenable et la mise en oeuvre de programmes d’éducation de base non formelle conçus comme un moyen d’aider au développement des compétences nécessaires dans la vie quotidienne, contribuant ainsi à l’amélioration de la qualité de vie des populations. Le Centre UNESCO de Saint Sébastien travaille dans deux domaines prioritaires :
- Enseignement: Depuis 1993, le Centre organise le Cours à Distance pour la Formation d’Animateurs UNESCO (CDFAUN). A l’heure actuelle, le CDFAUN est implanté dans 75 pays, où plus de 1000 élèves reçoivent une formation de haut niveau et ce, exclusivement en accord avec les idéaux et les directives de l’UNESCO, à travers une éducation non formelle et à distance, aussi, pour la diffusion des objectifs de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine immatériel. La première promotion d’Animateurs UNESCO est sortie du CDFAUN en 1995, au cours d’un acte qui s’est tenu au siège de l’UNESCO. En 2008 sortira la 14ª promotion.
- Recherche: L’une des finalités statutaires du Centre UNESCO de Saint Sébastien est la recherche scientifique. Une bibliothèque permet de disposer de ressources documentaires de première main sur des thèmes en rapport avec l’UNESCO. Les archives et les bases de données du Centre reçoivent des informations de dernière
heure provenant des endroits les plus divers du monde entier où opèrent des Animateurs UNESCO, engagés dans l’implantation et la diffusion des buts de l’UNESCO. Le Centre a publié de nombreux ouvrages de recherche sur l’UNESCO et a été invité comme rapporteur à des congrès nationaux et internationaux.
Principales activités récentes et reconnaissances
- 1994-2000: Le Centre UNESCO de Saint Sébastien signe 5 Contrats d'Honoraires avec la Secretariat de l'UNESCO
- 2004: Le Cours d’Animateurs UNESCO est appuyé par et 36 Etats Membres.
- 2006-2007 : Le Centre UNESCO de Saint Sébastien signe 7 Protocoles de Colaboration pour la diffussion des objectives du patrimoine culturel immatériel à travers du Cours d’Animateurs UNESCO avec les Commissions Nationales pour l’UNESCO de Equateur, Venezuela, Maroc, Burkina Faso, Jamaica, Uruguay et Madagascar.
- 2007 : Le Centre UNESCO de Saint Sébastien signe un Protocole de Colaboration avec le Bureau Internationale de l’Éducation de l’UNESCO à Genève pour la élaboration des matériaux didactiques pour l’éducation en matière de droits de l’homme et la promotion des valeurs universelles et de l’éducation interculturelle et des projects de
développement curriculaire.
Le Centre dispose d’un bureau ouvert au public et d’un personnel fixe et spécialisé dans l’enseignement international et la recherche scientifique. Il compte également sur la participation de collaborateurs dans le monde entier.
Cooperación:
Le Centre UNESCO de Saint Sébastien maintient des contacts réguliers avec le Siège de l’UNESCO, avec les Délégations permanentes auprès de l’UNESCO, avec les commissions nationales pour l’UNESCO, et avec les bureaux et organismes dépendant de l’organisation et situés hors du Siège.
L'orientation et le contenu mondial des activités du Centre concordent avec les objectifs stratégiques de l'Organisation. C’est ainsi qu’en 1997, le Centre UNESCO de Saint Sébastien commence à réaliser une évaluation complète de son projet qui obtient le rang de thèse doctorale, afin d’identifier la tâche éducative de cet institut à l’égard des idéaux et des objectifs de l’UNESCO. Cette recherche a été publiée en 2003 sous le titre
La UNESCO en San Sebastián, après une évaluation académique universitaire qualifiée summa cum laude.
Grâce au Cours à Distance pour la Formation d’Animateurs UNESCO (CDFAUN), le Centre UNESCO de Saint Sébastien a obtenu l’élargissement de l’accès à l’éducation dans 75 pays, grâce à l’élaboration de stratégies globales et intégratrices en faveur des exclus. Ce qui s’est traduit par la mise en oeuvre de programmes d’éducation de base non formelle conçus comme un moyen d’aider au développement des compétences
nécessaires dans la vie quotidienne, contribuant ainsi à l’amélioration de la qualité de vie des populations.
Le Centre UNESCO de Saint Sébastien élabore des matériaux didactiques pour l’éducation en matière de droits de l’homme et la promotion des valeurs universelles et de l’éducation interculturelle par la mise en réseau de l'Association Mondiale des Professionnels Animateurs UNESCO (AMUPRAUN) et l’Organisation Ibéro-Américaine
des Associations UNESCO (ORIBAUN), composée d’Animateurs UNESCO diplômés auprès du CDFAUN, des écoles et la collaboration avec les associations d’enseignants et les organisations de jeunesse.
Depuis 1992, le Centre UNESCO de Saint Sébastien a signé cinq accords de coopération avec différentes Divisions de l’UNESCO dans le but d’améliorer la connaissance des valeurs universelles au moyen de méthodes éducatives non formelles grâce à des ateliers et des séminaires nationaux, régionaux et mondiaux.
Fundación Dieta Mediterránea - FDM
Mediterranean Diet Foundation [en]
Johann Sebastian Bach, 8 entlo 2a
08021 BARCELONA
ESPAÑA
URL: http://www.dietamediterranea.com
Tel.: +34 93 517 18 35

Pedido de acreditación n° 90021: inglés
Reunión decisionaria: 3.GA - 2010

Fecha de creación: 1996
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- History and anthropology of alimentation; Food Culture; Family; Health and well being

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- preservation, protection
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education
- revitalization

Países principales de actividades:

España

Objetivos:
FDM is a non profit organization with a strictly scientific and cultural agenda, whose main objective is the safeguarding of the millennium old heritage shared by the populations of the Mediterranean basin, whose philosophy of life and food and culinary traditions have awakened the interest of eminent scientists from around the globe in the last few decades due to its role in the prevention of numerous diseases.
To accomplish this, it promotes the investigation and dissemination of the many advantages of the Mediterranean Diet and the Mediterranean lifestyle that contribute to health.
The mission of the Foundation is to promote investigation of the health, historical, cultural and gastronomical aspects of the Mediterranean Diet. Another one of the Foundation's objectives is the dissemination of scientific and cultural findings about the diet, the promotion of its healthful use and his historical and cultural values among different population groups. Children and adolescents are of particular interest because they constitute a segment of the population that is abandoning healthy eating habits most qUickly. Children and adolescents are also the main actors in the transmission of this intangible cultural heritage. Thus, the FDM provides scientific and cultural support not only for our stake-holders but also for the general population.
Actividades:
To safeguard the Mediterranean Diet, the intangible culture heritage shared by all Mediterraneans, since its creation, the FDM has been promoting the research, dissemination and publishing on Mediterranean Diet, its cultural aspects and contribution to health. Among its activities:
- Dissemination of new research findings and updates regarding the Mediterranean diet and its cultural value through biennial International Conferences that take place during one of the biggest international food exhibitions, Alimentaria. To date, six conferences have been held, during a decade of important discoveries
of the benefits of the Mediterranean dietary pattern (Barcelona International Congress on the Mediterranean Diet 1996, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008). At the first conference (1996), the Declaration of Barcelona on the Mediterranean Diet was signed by the Food and Agriculture Organization (FAO), the Ministry of Agriculture, Fish and Food (MAPA), the Barcelona City Council and FDM.
- Development of distance education courses that cover the nutritional history, gastronomy and various other aspects of the Mediterranean Diet, aimed at both specialists and the general public (e.g. post-graduate distance course on the Mediterranean Diet, distance diploma on the Mediterranean Diet for food service
managers as well as a practical course on the Mediterranean Diet for nonprofessionals).
- The publishing of books about the Mediterranean Diet, with volumes directed toward professionals as well as the general public. Publications have additionally included conference proceedings and a recipe collection.
- Creation of a library specialised in food culture matters particularly Mediterranean.
- Creation of the Mediterranean Diet Surveillance System (Observatorio de Dieta Mediterranea, ODM) in collaboration with the Barcelona City Council. The ODM is a tool with which the Foundation could systematically and rigorously pursue scientific research on the benefits of the Mediterranean diet for various chronic diseases and overall health as well as on the consumption, production and the commerce of Mediterranean food products, safeguarding of uses, expressions, habits and traditions related to it. These factors are interrelated and intimately connected to the health and culture of individuals. The system contributes to have a better knowledge for the preservation and promotion of the Mediterranean dietary pattern, providing information for decision-making to both public and private organizations and institutions so that the most effective approaches to promoting the diet can be adopted.
- Nomination Project for the inscription of the Mediterranean Diet on the Representative List of Intangible Cultural Heritage of Humanity of the UNESCO.
- Several actions in collaboration with Autonomous Communities governments to promote Mediterranean diet, create or improve protection legal frame, stimulate documentation and inventories for Mediterranean diet as intangible cultural heritage.
Cooperación:
Since its creation the FDM has been collaborating with other actors concerned by this intangible cultural heritage at all levels: organizations, local communities, market networks, farmers, consumers, scientists, schools. Actually every single activity has been realized in collaboration with some of these actors that participate both in the project ideation, creation and their realisation and follow-up. Apart from the activities
described in the previous point, we can mention as example:
- Establishment of institutional collaborations with the objective of promoting educational initiatives around the Mediterranean Diet. Examples include the creation of an education campaign directed toward elementary (primary) schools (in collaboration with teachers and parent associations) and investigative research projects in collaboration with national and international institutions and centres such as Med Diet Net (EU) and INIA (The Ministry of Science and Technology). Mediterranean Diet workshops in schools make children aware of the importance of this intangible, cultural heritage and encourage healthful eating habits and physical activity in children. The transmission of the intangible cultural heritage is the key objective in this programme.
- Workshops aimed at Senior Citizens, which emphasise the cultural value of Mediterranean Diet and promote a healthy lifestyle, including regular physical activity along with healthy eating habits. These activities have been realised in collaboration with Fundaci6n La Caixa and Elderly Associations of Catalonia.
- Mediterranean Diet Workshops aimed at consumers. Aimed at recovering the traditional Mediterranean cuisine and informs consumers on the cultural value of Mediterranean Diet and the importance of correct eating habits including good quality products. These workshop have been organized together with the representatives of parents, housewife and consumer associations of several Spanish provinces.
- AMED a project in collaboration with Health Department of the Government of Catalonia and restaurant guilds that credits those establishments that meet certain characteristics in relation to its offer, linked to the Mediterranean Diet. Its main objective is to maintain and promote the Mediterranean Diet in restaurants.
Considering the change of people habits that nowadays eat out is much more frequent, this project helps to guarantee the continuity and the protection of Mediterranean Diet.
Organe de l'Associationnisme culturel catalan
Ens de l'Associacionisme cultural catala (auparavant Ens de Communicació Associativa)
Pl. de Victor Balaguer 5, 5e
08003 Barcelone
ESPAÑA
URL: www.ens.cat
Tel.: 0034932691042

Pedido de acreditación n° 90318: inglés
Reunión decisionaria: 5.GA - 2014

Fecha de creación: 2006
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- performing arts
- social practices, rituals and festive events
- knowledge and practices concerning nature and the universe
- traditional craftsmanship
- other
- L'associationisme culturel est une forme d'organisation sociale trés répandue dans la société catalane. c'est une réponse concrète de la société civile aux besoins de formation, de croissance personelle et de travai communautaire en assumant et en développant la culture populaire et traditionnelle catalane en partant de ses multiples facettes et thèmes

Medidas de salvaguardia:

- preservation, protection
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education
- revitalization
- other
- Le soutien aux associations qui regroupent les porteurs et les personnes qui réalisent ce patrimoine culturel immatériel.

Países principales de actividades:

España

Objetivos:
Le premier objectif de l'ENS DE L'ASSOCIACIONISME CULTURAL CATALÀ est de faire connaître le patrimoine culturel immatériel catalan. Grâce à l'incorporation, en 2012, de la Confederacin d'Agrupacions de Cultura Tradicional Catalana (Confédération d'Associations de
Culture Traditionnelle Catalane), l'ENS réunit actuellement 27 fédérations culturelles et représente 3 335 organisations et 178 500 personnes engagées dans les différents aspects de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Un autre objectif de l'ENS est d'encourager, dans le domaine scolaire et pédagogique, la connaissance de la culture populaire et traditionnelle en tant qu'héritage du passé et patrimoine sur lequel nous devons veiller et que nous devons transmettre aux générations futures. En outre, l'ENS représente un espace d'échange de connaissances et d'expériences entre les associations engagées dans la promotion de la culture populaire et traditionnelle et un instrument pour les projeter plus efficacement dans l'ensemble de la société.
L'une des valeurs ajoutées qu'apporte l'ENS est de créer un espace unique de débat et de réflexion autour du fait associatif de la culture populaire et traditionnelle afin de l'adapter aux temps nouveaux et de pouvoir ainsi maintenir sa force, sa vitalité et son héritage tout en contribuant à la cohésion sociale.
L’ENS a aussi, parmi ses objectifs, celui de construire un espace de relation avec ces institutions publiques et privées afin de permettre au monde associatif de la culture populaire traditionnelle catalane d'obtenir de plus en plus de considération et de mieux rayonner.
Actividades:
Débats sur le territoire: il s'agit d'un processus de débat et de réflexion sur le fait associatif culturel et populaire préalable à la création de l'ENS. En fait, ce dernier est né des propositions de ces DÉBATS réalisés parmi 18 fédérations de culture populaire.
(http://www.ens.cat/edicions/debats-al-territori-el-moviment-associatiu-catala-debat-gener-2003-
abril-2004)
1er Congrès de l'associationnisme culturel catalan (2007- 2008), qui s'est centré sur les relations intergénérationnelles, la communication, l'immigration et l'éducation/formation.
(http ://www .ens. cat/edicions/memoria-del-1er -congres-de-lassociacionisme-cultural-catala).
Appel d'offre de bourses d'études sur la culture populaire et traditionnelle.
Cours de formation sur la communication et la gestion des organismes de culture populaire et traditionnelle.
L'ENS en tant que membre du Conseil de l'Associationnisme et du Volontariat de Catalogne, du
Conseil d'Orientation du Département de la Culture de la Generalitat (Gouvernement autonome de la Catalogne), de la Commission de Suivi du Protocole festif de la ville de Barcelone, du Conseil municipal d'Associations de Barcelone et du Conseil d'Orientions de contenus et de programmes de la Corporation catalane de Medias audiovisuels, apporte sa connaissance et son expérience dans l'élaboration et l'application de la législation concernant le patrimoine culturel immatériel.
En outre, il édite les publications suivantes :
TORNAVEU, associationnisme et culture (www.tornaveu.cat), publication bi-mensuelle sur support électronique, adressée à un collectif de 15 000 abonnés
CANEMÀS, revue de pensée associative, semestrielle sur support papier (http://www.ens.cat/canemas). Il s'agit d'un espace de réflexion et de débat en profondeur et sous forme d'essai sur tout ce qui touche la réalité et l'action de la culture populaire et traditionnelle comprise d'un point de vue large et transversal.
Il gère le portail culturel de XARXANET (www.xarxanet.org) et le fonds éditorial de la revue VIA
FORA! (1984- 2001) (http://www.ens.cat/viafora).
Tous les organismes membres de l'ENS regroupent des pratiquants et des chercheurs dans les différents domaines du patrimoine culturel immatériel et réalisent de nombreuses activités de sauvegarde de ce patrimoine. L'ENS les renforce et les rend visibles. Par exemple, les séances de travail sur le monde des Castellers (tours humaines) réalisées au cours de l'Université catalane d'été 2011, la Foire aux associations du Onze septembre. De maniére périodique et habituelle, en tant qu'Agence de Communication de la Culture populaire et traditionnelle, l'ENS réalise des tâches professionnelles de communication et de diffusion dans les différents domaines journalistiques et de communication du pays. Entre autres, il publie sur Internet un calendrier des activités de culture populaire organisées par les organisations auxquelles il représente
(http://www.agendaens.cat/).
La Confederacin d'Agrupacions de Cultura Tradicional Catalana, qui a adhéré à l'ENS en 2012, organisa, en 2010, en collaboration avec le Centre UNESCO de la Catalogne, le 3ème symposium sur la Promotion et le rayonnement de la Culture traditionnelle catalane et la 1ère Journée sur la Culture traditionnelle, l'Administration locale et les Institutions qui inclurent des conférences de présentation de la Convention du Patrimoine immatériel. La même année, ils organisèrent aussi la Journée éducative de la Culture traditionnelle catalane, adressée aux écoles.
Cooperación:
Les membres de l'ENS DE L'ASSOCIACIONISME CULTURAL CATALÀ travaillent et exercent leurs activités dans leurs différents domaines, mais ils le font aussi, et c'est là l'un des objectifs atteint par l'ENS, en collaboration mutuelle. Jusqu'à la création de l'ENS, chacun des collectifs travaillait pour lui, sans créer de relation synergétique avec d'autres collectifs de la culture populaire et traditionnelle. Sa création lui a permis d'amorcer la création d'espaces de travail commun. Ainsi, il est de plus en plus fréquent de vivre des activités où les géants, les castellers, le bestiaire de fête, les fanfares, les chorales, le théâtre amateur, les groupes de danse traditionnelle ("esbarts") partagent des espaces et des fêtes. Il faut souligner que cette caractéristique ne se produit pas seulement dans les activités et expressions artistiques mais existe aussi dans le domaine de la réflexion et de la discussion. On débat, on analyse et on fait des propositions sur le futur modèle de travail et d'expression artistique de la culture populaire et traditionnelle sous ses diverses facettes thématiques et en tant qu'instrument qui aide à la cohésion sociale.

On trouvera ci-dessous les 27 fédérations membres de l'ENS comme preuve de sa diversité et complémentarité thématique: la Federacié de Cors de Clavé (Fédération des choeurs de Clavé), la Federacié de Grups Amateurs de Teatre de Catalunya (Fédération de groupes de théâtre de Catalogne), le Moviment Coral Català (Mouvement Choral Catalan), la Federacié Catalana de Societats Musicals (Fédération catalane de sociétés musicales), la Federacié Sardanista de Catalunya (Fédération de sardanes de Catalogne), la Fundacié La Roda (Fondation la Roue), I'Agrupacié de Colles de Geganters de Catalunya (Groupement des bandes de Géants de Catalogne), I'Agrupament d'Esbarts Dansaires (Groupement d'associations de danse traditionnelle), le Gran Orient de Catalunya (Grand Orient de Catalogne), I'Agrupacié del Bestiari Festiu i Popular de Catalunya (Groupement de Bestiaire festif et populaire de Catalogne), la Coordinadora de Trabucaires de Catalunya (Coordination des tromblonneurs de Catalogne), la ederacié Catalana de Pessebristes (Fédérations catalane de constructeurs de crèches), ADIFOLK, le Moviment Laie i Progressista (Mouvement laïque et progressiste), la Fundacié Paco Candel (Fondation Paco Candel), la Coordinadora de Pastorets de Catalunya (Coordination des "pastorets" -représentation théâtrale populaire de la naissance de Jésus-), la Federacié de Diables i Dimonis de Catalunya (Fédération de diables et démons de Catalogne), le Secretariat de Corals lnfantils de Catalunya (Secrétariat des choeurs d'enfants de Catalogne), la Coordinadora de Centres d'Estudis de Parla Catalana (Coordination des centres d'études catalanophones), la Federacié Catalana de Catifaires (Fédération catalane des tapis de fleurs), la Coordinadora de Colles de Gegants i Bestiari de Ciutat Vella de Barcelona (Coordination des groupes de géants et bestiaire de la Vieille ville de Barcelone), I'Associacié Catalana de Puntaires (Association catalane de denteliers et dentelières), la XarxaAteneu, les Casals Joves de Catalunya (Maisons de jeunes de Catalogne), la Coordinadora de Bali de Bastons de Catalunya (Coordination de la danse aux bâtons de Catalogne) et la Federacié de Colles de Falcons de Catalunya (Fédération de groupes de "faucons" de Catalogne).
UNESCO Etxea: Centro UNESCO Euskal Herria
UNESCO Etxea: Centro UNESCO del País Vasco
UNESCO Etxea - UNESCO Centre of the Basque Country [en]
UNESCO Etxea: Centre UNESCO du pays basque [fr]
Isozaki Atea. Plaza de la Convivencia
Paseo de Uribitarte, 12 - Local 2
48001 – BILBAO
ESPAÑA
URL: http://www.unescoetxea.org
Tel.: +34 944 276 432

Pedido de acreditación n° 90032: inglés
Reunión decisionaria: 5.GA - 2014

Fecha de creación: 1991
Ámbito(s):

- oral traditions and expressions
- social practices, rituals and festive events
- knowledge and practices concerning nature and the universe
- other
- Languages as support and Vehicle for intangible heritage

Medidas de salvaguardia:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education
- other
- Advocacy and awarenes raising

Países principales de actividades:

España

Objetivos:
UNESCO Etxea is a NGO with an international outreach which works for the culture of peace, for sustainable human development and for human rights, locally and globally.
Towards this end:
- it actively participates in international processes and initiatives;
- it fosters ther transformative inter-relationship between Basque society and the international community (especially UNESCO and the UN);
- it contributes opinions and observatons of its own, through research, advocacy, training, innovation, and the dissemination of information amongst the public.
UNESCO’s Constitution proclaims in its preamble that, since wars arise in people´s minds, it is in people’s minds that the bastion of peace should be raised. UNESCO Etxea shares that remit of building a peace that is fair and decent starting with the individual and his or her supreme dignity and value, though education, science, culture and information; and, towards that end, defending values of respect for fundamental
freedoms and diversity, without discrimination of any type.
UNESCO Etxea adopts the values proper to the United Nations: respect for, and their fostering of, human rights, democracy, tolerance, justice and freedom. UNESCO Etxea is especially aware of the validity of those values in respect of the actual reality of our land, and assumes responsibility for working to implement them.
In its daily work UNESCO Etxea identifies with the values of innovation; creativity; quality; effectiveness; development of the whole person (beginning with its own team); responsibility for the future of our land; and service to the societies, both local and global, of which it is an integral part.
More information: www.unescoeh.org
Actividades:
The Amarauna Languages Group of UNESCO Etxea (www.amarauna-languages.com) is the area that develops our whole activity on Languages and Cultures. It enhances awareness of linguistic heritage and cultural diversity, with the aim of disseminating their importance for human development. The Amarauna World Languages Network began as a project which aimed to promote linguistic rights and its goal is to strengthen relations among institutions that work on language diversity heritage. Here there are our goals:
• CIRCULATION to spread the world languages heritage through specialized information and sensitize the society about the importance of keeping them. It is of special mention the World Languages Review, done by our organization, to inform readers and to promote the review so that the results are used among experts. At the same time, we provide other cultures of material and projects for the protection of endangered languages.
• KNOWLEDGE. Amarauna works to deepen and strengthen the knowledge of the minority language communities situation with functional and scientific methods gained in the last few years. Amarauna gathers information of other linguistic communities, promoting international cooperation, in order to foment the linguistic rights and initiatives for linguistic recuperation.
• COOPERATION promoting interrelation among institutions that work on linguistic heritage awareness.
• DIDACTICS preparing informative material on linguistic diversity for its distribution among Basque community schools, with special mention to materials for primary and secondary.
• PROMOTION providing minority languages information and our own experience in linguistic recuperation initiatives.
Amarauna’s most representative work is the research and publication of “WORDS AND WORLDS. WORLD LANGUAGES REVIEW” with the collaboration of experts working in various commissions and published in Basque, Spanish, English, French and Russian. The World Languages Review Project stems from the Linguapax International Seminar on Language Policies held in Leioa (Basque Country) in 1996. The former General Director of UNESCO, Federico Mayor Zaragoza, pointed the necessity of a research on the world linguistic situation, specifically the necessity to make the first UNESCO Review on the current situation of the
languages in the world. The Review has three purposes: gather information and documentation on world languages in order to create a database on linguistic heritage; obtain a current diagnosis and provide a sociolinguistic situation analysis; and facilitate decision-making concerning policies to recover endangered languages from extinction.
Other works in the field:
- “The languages of Europe” (2005): It identifies all the European languages and it explains the current sociolinguistic situations.
- “Linguistic Diversity in America. From Mexico to the Southern Cone” (2007): It contains various articles of experts on the American Continent and also from the Amarauna Scientific Committee members.
- “Languages and Immigration” (2008) in collaboration with IKUSPEGI, the Basque Immigration Observation Group: we carried out a research on Languages and Immigration, identifying the languages introduced to the Basque Country though immigration. We have organized two International Congresses on Languages and Immigration in Bilbao and also the “Euskara, Immigration and Linguistic Rights” Conference. Amarauna has organized several seminars and conferences, with the presence of international researches, such as David Crystal and Darrell Tryon.
- We have also translated into Basque the Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions and the Universal Declaration on Cultural Diversity of UNESCO. And many other UN and UNESCO documents.
- And last but not least, on 2007 we also organized a debate entitled: “Cultural Diversity and UNESCO: Minority Cultures within World-Wide Diversity”.
Cooperación:
Amarauna Languages Group of UNESCO Etxea has always worked in contact with the Basque Community and Basque speakers. All of our activities, communications and publications are made in Basque language. Furthermore, UNESCO Etxea also promotes an intense work of translation of United Nations and UNESCO’s official documents. Therefore, Amarauna works enhancing the Basque speaker community, a minority
language in the territory, and works in close collaboration with the population. On the other hand, UNESCO Etxea network is constituted with several worldwide intitutions, such as:
- The UNESCO Chair on World Language Heritage at the University of the Basque Country
- The UNESCO Centre of Catalonia - UNESCOCAT (Spain)
- Linguapax Institute (Barcelona, Spain)
- Central Institute of Indian Languages (India)
- PROEIB at the Universidad de los Andes (Bolivia)