ActualitésRSS

Picapedreros (stone cutters) of Guano

Un inventaire du patrimoine vivant prend place en Equateur!

31 août 2015 – Il ya deux mois, les représentants des communautés concernées, les municipalités, ainsi que des experts gouvernementaux et non-gouvernementaux se sont réunis dans la province équatorienne de Manabi, dans le but de développer un inventaire du patrimoine immatériel.

Le processus d’inventaire continue maintenant à Riobamba, province de Chimborazo, à travers un atelier du 24 au 29 août 2015, qui a réuni les tailleurs de pierre, les porteurs de traditions orales de la Culture Zapara et les communautés Qhapaq Ñan, des fonctionnaires publiques de plusieurs municipalités (Alausí, Chambo, Chunchi, Colta, Cumanda, Guamote, Guano, Pallatanga, Penipe et Riobamba), et des représentants du Ministère de la culture et du patrimoine et de l’Institut national du patrimoine culturel (INPC)… ›››

La consolidation de la paix, la mitigation des catastrophes naturelles et les communautés autochtones soutenues par le Fonds du patrimoine culturel immatériel

24 août 2015 – La Côte d’Ivoire vient de recevoir, pour un cas d’urgence, le soutien du Fonds du patrimoine culturel immatériel, avec un financement de 299 972 dollars des États-Unis afin de mener un travail d’inventaire pour contribuer à la consolidation de la paix et aux efforts de stabilisation après à 10 ans de crise politique et militaire. Le projet vise à dresser l’inventaire du patrimoine culturel immatériel présent en Côte d’Ivoire en vue de sa sauvegarde urgente et de sa valorisation. Cela constitue l’une des principales lignes d’action pour la consolidation de la paix et la stabilisation durable du pays dans le cadre du Programme national pour la cohésion sociale…  ›››
Jeu de conque marine lors du festival des Tabancas à Santa Catarina, Cabo Verde

Apprendre comment Cabo Verde peut sauvegarder son patrimoine vivant attire l’attention tant au niveau régional qu’au niveau national

03 août 2015 – Trente représentants cabo-verdiens issus d’institutions et milieux différents se sont retrouvés le mois dernier à Praia pour un atelier de formation sur la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au niveau national.

La formation, qui s’est tenue du 27 au 31 juillet, a été organisée en étroite collaboration par l’Institut du Patrimoine Culturel de Cabo Verde (IPC), le Siège de l’UNESCO ainsi que le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, pour offrir aux participants un forum pour discuter la portée et les objectifs de la Convention, ainsi que les obligations des États parties. ›››

Voir toutes les nouvelles

Pourquoi sauvegarder le patrimoine culturel immatériel ? Réponses d’États…

Djibouti
M. Idriss Moussa Ahmed Directeur de la culture et du patrimoine, Ministère de la culture et de la communication

anglais | français

Allemagne
Mme Christine Merkel Chef de la Division culture, Commission allemande pour l’UNESCO

anglais | français

France
M. Pierre Bois Conseiller artistique, Maison des cultures du monde

anglais | français

1 2 3 Voir toutes les interviews